Menu

Accueil > Elections > Farid 2012 > CANNABIS Santé Libertés Justice > Billet Quotidien

Lettre au Président de la République française, François Hollande

Lettre au Président de la République, François Hollande Interpellation du gouvernement de Jean Marc Ayrault,

A l’attention des futurs députés à l’Assemblée Nationale,

Vendredi 8 juin 2012

Dans le cadre de la campagne électorale « Cannabis Santé Libertés Justice », et pour conclure celle-ci par un message clair, je vous adresse cinq propositions concrètes à mettre en oeuvre pour que le vrai changement s’opère maintenant !

1 - Libérons les balcons : pour une circulaire du ministère de l’Intérieur afin de cesser le harcèlement des usagers, adultes, qui dans un cadre privé font usage ou cultivent du cannabis pour satisfaire leur consommation personnelle ;

2 - Des Cannabis Social Clubs pour la production, la distribution et la consommation dans un cadre privé, collectif et non lucratif ;

3 - Une Agence Nationale du Cannabis Thérapeutique afin d’offrir le meilleur accès aux personnes malades ;

4 – Mise en place d’un Forum de la Société Civile pour la participation active de représentants d’organisations et celles des usagers de drogues à la définition de la nouvelle stratégie de la France (qui doit être adoptée d’ici décembre 2012) en matière de drogues, pour une politique cohérente, pragmatique, audacieuse et responsable ;

5 - Halte aux tests salivaires non fiables.

Ci-après quelques lignes complémentaires pour expliciter ces doléances.

"Santé" parce qu’au nom de la santé publique la politique actuelle est contreproductive comme le souligne la dernière étude européenne ESPAD. Parce que des milliers d’individus gravement atteints par des maladies invalidantes sont toujours considérés comme des personnes délinquantes -car l’accès légal via une "A.T.U" ressemble au parcours du combattant pour des produits pharmaceutiques aux résultats douteux-, alors que le cannabis cultivé naturellement les soulage tout simplement.

"Libertés" parce que fondamentalement la politique de prohibition actuelle est une grave violation de l’article 4 de la Déclaration universelle des Droits de l’Homme, etc ... (cf Marcela Iacub « Le Cannabis de la Paix » in Libération 2-3 juin 2012). A cet instant une des revendications urgentes est la suivante : "Libérons les balcons, plantons le cannabis de la paix"... Alors qu’une simple circulaire du ministère de la justice ou de l’intérieur pourrait faciliter cette transition douce vers une politique pragmatique à l’égard du cannabis. Avec une proposition alternative : les Cannabis Social Clubs.

"Justice" pas uniquement parce que les prisons sont surchargées et qu’elles sont des "écoles de criminalité" pour ceux dont le faciès y prédispose ; Mais aussi pour rendre justice à cette plante, le cannabis, chanvre, marijuana dont on se prive d’utiliser tous les aspects, les variétés, les produits alors que cela résoudrait en partie la crise globale...

« Cannabis » parce que ce terme symbolise le fossé entre la jeunesse et l’Etat, parce que cette plante peut contribuer au redressement national, et surtout pour donner du sens à la politique gouvernementale en la basant sur des preuves scientifiques.

D’une manière générale, les arguments pour la réforme de la loi de 1970 se portent sur les raisons économiques et financières, afin de réaliser des économies budgétaires et réorienter l’action vers une meilleure prévention, bien plus efficace que la répression dont les résultats sont catastrophiques.

Veuillez agréer, Monsieur le Président de la République, l’expression de ma haute considération.

FARId GHEHIOUECHE
06 14 81 56 79
Skype : Farid3h ; Twitter : #FARId3h

PDF - 258.1 ko
Lettre à la Présidence de la République

Voir en ligne : http://farid2012.org/spip.php?article85

Par  FARId

Un message, un commentaire ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Soutenir par un don