Menu

Accueil > Actions > Soutien aux victimes de la répression pour usages réels ou supposés de (...)

Relaxe pour Eric Chapel

"Pas de planchers pour les peines plafond" ou l’inverse ?

"Pas de planchers pour les peines plafond" c’est avec humour et dérision qu’en juin dernier, nous accompagnâmes Eric Chapel lors de son procès... En dénonçant une forme d’Inquisition !
A l’époque, on s’amusait aussi, à l’inverse, à réclamer "pas de plafond pour les peines planchers" pour mieux rappeler que la loi française punit de 30 ans les crimes tels que "la production de stupéfiants en bande organisée"...

En effet il fallait, et il faut toujours, en trouver de la joie face à un tel océan de bétises, de méchanceté et finalement d’injustices criantes.

Car on ne croyait pas si bien dire... à l’énoncé du verdict ce lundi 10 novembre.

Alors qu’à l’issue du réquisitoire de la Procureure de la République où résonnaient des mots que l’on aurait cru empruntés à la plaidoirie de son avocat, Eric Chapel sortait optimiste du tribunal dans l’attente du délibéré.

Pourtant, ne nous a-t-on pas annoncé "la fin des peines planchers" pour mettre fin à la surpopulation carcérale et à la contre-productive politique de sécurité de l’ère Sarkozy, et finalement surtout pour "une justice plus sereine"... On y croyait dure comme fer.

Et patatras ! Le juge et ses assesseurs décidaient de prononcer l’impensable : "3 mois de prison fermes". Une peine aux antipodes de la simple amende de "100 jours amende à 5 euros" conseillée par la voix du Ministère public. Incompréhensible.

Avec son avocat Me Roux, Eric Chapel a fait appel. Dans la perspective de cette nouvelle échéance, il est plus que jamais nécessaire de faire preuve d’unité et de solidarité pour l’aider à affronter cette épreuve et gagner tous ensemble la liberté.

Pour signer la pétition de soutien à Eric Chapel
https://secure.avaaz.org/fr/petition/Madame_ou_Monsieur_le_Juge_de_la_Cour_dAppel_de_Rennes_La_RELAXE_pour_Eric_CHAPEL/?aAmmrab

Ci-dessous quelques articles avant le procès :

Un bien bel article de Street Press, à la veille du procès d’Eric Chapel à Angers.
Au tribunal pour avoir dénoncé le vol de ses plants de weed

http://www.streetpress.com/sujet/1415384879-au-tribunal-pour-avoir-denonce-le-vol-de-ses-plants-de-weed#

Voir en ligne : Pour signer la pétition de soutien à Eric Chapel

1 COMMENTAIRE

  1. rabican801

    Ca tombe très bien cet article, je me posais justement la problématique sur cette expérience.

    C’est le préfet du département qui détermine les journaux d’annonces légales habilités à publier ces annonces officielles.
    Pourquoi à l’heure de la dématérialisation une telle démarche existe t-elle toujours journalannonceslegales.tumblr.com

    En fonction du statut juridique de la société les mentions obligatoires sont différentes.
    Une entreprise devra publier un avis de constitution dans un journal d’annonces légales lors de sa création, mais aussi lors de modifications de ses statuts, de changement de son gérant ou de son siège social, et lors de sa dissolution-liquidation.

    La modification d’une caractéristique essentielle de la société (désignation, capital, gérant, adresse).
    En France il est exigé par la loi que les sociétés fassent connaitre au grand public toute sorte de changement.

Un message, un commentaire ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Soutenir par un don