Menu

Accueil > Actions > Soutien aux victimes de la répression pour usages réels ou supposés de (...)

Malaisie : Une française et ses amis risquent la peine capitale pour une plantation de cannabis.

Une Française et quatre autre personnes arrêtées pour avoir cultivé du cannabis vont être accusées de trafic de drogue. Elles encourent la peine de mort.

Détenus en Malaisie pour avoir cultivé du cannabis, une Française, une Indonésienne et trois Malaisiens, vont "très probablement" être accusés de trafic de drogue, a annoncé la police. Ils pourraient être condamnés à la peine capitale puisque dans ce pays à majorité musulmane toute personne condamnée pour trafic de drogue encourt la peine de mort. Les cinq personnes ont été arrêtées mercredi 29 janvier lors d’une descente de police dans deux résidences d’appartements de luxe sur l’île de Bornéo. La police a saisi 36 plants de cannabis et un demi kilogramme de cannabis.

"Nous irons au bout de notre enquête, que nous soumettrons au procureur. Il est très probable qu’ils seront accusés de trafic de drogue", a déclaré le chef de la police. Il a ajouté que la Française, âgée d’une trentaine d’années, était en Malaisie depuis un an. Mais il a refusé de révéler son identité et de donner plus de détails.

Des centaines de personnes sont dans le "couloir de la mort" en Malaisie, nombre d’entre elles pour des affaires de drogue. Depuis 1960, près de 450 personnes ont été exécutées, dont deux Australiens en 1986 pour trafic d’héroïne, les premier Occidentaux à tomber sous le coup des lois antidrogue très dures de ce pays.

Voir en ligne : Pour lire l’article original sur le site de RTL.FR

Un message, un commentaire ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Soutenir par un don