Menu

Accueil > Actions > Soutien aux victimes de la répression pour usages réels ou supposés de (...)

Chakib El Khayari : Lettre ouverte aux autorités marocaines

Ci-dessous, voici la copie du texte de la Lettre ouverte aux autorités marocaines que la délégation du collectif Cannabis Sans Frontières a donné en mains propres aux représentants de l’Ambassade du Maroc, le jeudi 17 février 2011.

Très prochainement, nous diffuserons un document exceptionnel relatant cette confrontation.

Lettre ouverte aux autorités marocaines.

Nous attirons l’attention des autorités marocaines pour demander la libération immédiate et sans condition de Chakib El-Khayari, militant des Droits de l’Homme, injustement condamné et incarcéré depuis 2009.
Chakib El-Khayari, Président de l’association Rif des droits de l’homme et membre du Conseil Fédéral du Congrès Mondial Amazigh (CMA), a été arrêté par la police marocaine le 18 février 2009 à son domicile à Nador puis condamné par le tribunal de première instance de Casablanca à une peine de 3 ans de prison ferme et 753930 DH (soit 68000 €) d’amende.

Une fois de plus, avec l’ENCOD, nous dénonçons fermement la condamnation et la détention de Chakib El-Khayari et réclamons sa libération immédiate et sans condition, car nous estimons qu’il est la victime d’un procès politique, et d’une volonté de l’empêcher de s’exprimer librement. Pire, il y a deux ans, nous estimons que son placement en détention avait pour but de le faire taire, et de l’empêcher de faire connaître ses opinions dans les enceintes du Parlement européen et des Nations Unies à l’invitation de l’ENCOD.

Car Chakib El Khayari est connu dans le monde entier pour son engagement en faveur de la défense des droits culturels du peuple Amazigh et des migrants africains qui traversent régulièrement la région rejoignant l’Europe. Il est aussi connu pour ses déclarations à propos de la corruption, pour dénoncer l’arbitraire et une relative impunité des services engagés dans la lutte anti-drogues au Maroc.

Le Maroc ne peut pas tromper l’opinion publique longtemps en tenant des discours favorables aux droits humains et aux libertés fondamentales tout en les violant dans la pratique quotidienne. Il est nécessaire et urgent de mettre les actes en cohérence avec les déclaration officielles en mettant fin aux abus d’autorité et aux harcèlements policiers, judiciaires et administratifs exercés notamment à l’encontre des défenseurs des droits humains.

Nous savons que Chakib El Khayari est un homme courageux et que son combat pour la justice et la liberté au Maroc est exemplaire. C’est pourquoi nous vous informons de notre intention de revenir régulièrement, et de multiplier nos actions de solidarité avec l’ensemble des détenus pour des motifs politiques ou d’opinion dont nous avons connaissance.

Nous espérons que les autorités marocaines sauront faire la part des choses pour prendre en considération les aspirations démocratiques du peuple marocain. Nous savons la volonté de changement du régime chérifien, nous ne doutons pas que la libération de Chakib El Khayari et des autres prisonniers d’opinion en donnera la preuve.

Pour le collectif Cannabis Sans Frontières :

Farid GHEHIOUECHE

Un message, un commentaire ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?