Accueil > ACTIONS SOLIDAIRES > Paix, démocratie et droits humains vitaux

Marine Le Pen contre la légalisation du cannabis

On aurait pu croire en écoutant Eric Zemmour que la présidente du RN (ex FN) avait progressé vers l’humanisme au point de porter un discours "socialiste", plus réaliste et donc plus compatible avec les désirs du peuple français.

Pour ce qui concerne la légalisation du cannabis la frontière est bien marquée avec dans la tête de Marine, un mur prohibitionniste aussi haut qu’épais.

A droite comme à l’extrême-droite (Macron, Pécresse, Zemmour, Dupont Aignan, Le Pen), on ne change pas une politique en échec, au contraire il faudrait renforcer les moyens répressifs pour mieux faire appliquer la loi (qui est inique).

A gauche, seulement trois candidatures (Mélenchon, Jadot et Poutou) s’engagent vraiment pour la légalisation du cannabis. Roussel et Hidalgo sont aux fraises en adoptant des positions sans ambition ni courage : le premier pour la dépénalisation simple, la seconde pour l’organisation d’une "conférence de consensus".

Statu quo laxiste avec le cannabis

Avec des arguments fallacieux, purement idéologiques et sans fondement scientifique, Zemmour et Le Pen carressent leur électorat galvanisé au retour de l’ordre et de la loi contre les immigrés qui seraient à l’origine de tous les malheurs de la France... quitte à mettre le pays en état de quasi guerre civile.

Zemmour qui aime à se présenter comme un "non politicien" compromis par le système aurait pu -s’il était vraiment courageux et s’il avait vraiment pris le temps de réfléchir en se documentant sur la question plutôt qu’en adoptant les positions de ses (mauvais) conseillers- défendre une position plus moderne et cohérente avec le discours primaire raciste des patriotes-nationalistes : Il aurait pu par exemple martelé que la légalisation est la meilleure façon de couper l’herbe sous le pied du financement des organisations criminelles et terroristes, qu’il vaut mieux produire du cannabis en France plutôt que d’être à la merci des trafiquants du Maroc ou d’ailleurs, que l’émergence des néocannabinoïdes rend dangereuse la consommation d’herbe pour les poumons des jeunes français... En adoptant une position plus "libérale", Zemmoour aurait ainsi pu ringardisé son adversaire Le Pen.

Mais non, comme nous le montre cette séquence télévisée confrontant Marine Le Pen à une de ses électrices favorable à la légalisation, les réponses de la cheffe du RN sont sans appel - avec un piètre argumentaire pour une avocate. Une bonne leçon pour qui voudrait perdre son temps à lui donner les arguments pour changer d’avis.

Mais le pire dans cette séquence réside dans la conclusion de cet échange soulignant à grands traits le niveau d’hypocrisie et d’inconséquences que cette situation de blocage des responsables politiques français entraîne : Dans un fou-rire caractéristique de cette irresponsabilité assumée, Marine Le Pen qui se voit rassurer par cette électrice qui ira tout de même voter pour elle, l’apostrophe en riant "et cela ne vous empêchera pas de fûmer, non plus"... à quoi son électrice répond "exactement". Quelle belle hypocrisie de la part d’une tenante de la loi et de l’ordre...

Voilà pourquoi, si tu veux la légalisation du cannabis, ne vote pas pour Le Pen ou Zemmour ! Et si tu vote en faveur de Macron, Hidalgo ou Roussel, tu ne feras pas bouger d’un iota la situation.

La seule manière de faire entendre sa voix quand on est favorable à la légalisation du cannabis, c’est d’aller voter, mais surtout d’aller mettre dans l’urne un bulletin de vote Mélenchon ou Jadot ./

https://twitter.com/i/status/1506393525650436103

https://twitter.com/NORMLfr/status/1506733549797453843?s=20&t=GEdW0-_tXjL0FxcH9jIheQ

Un message, un commentaire ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Soutenir par un don