Menu

Accueil > Campagnes > Légalisation des plantes thérapeutiques et thérapies alternatives

COMMUNIQUE N°21 : Malade de sclérose en plaques, et interdit de se soigner !

Quand la répression aveugle frappe durement les plus fragiles...

Pour sortir de l’hypocrisie - 100 ans de prohibition, ça suffit !

Cannabis Sans Frontières (Alternative écologique) / Mouvement pour les libertés

Samedi 29 août 2009

COMMUNIQUE DE PRESSE N°21

Malade de sclérose en plaques, et interdit de se soigner !

Quand la répression aveugle frappe durement les plus fragiles...

Cannabis sans frontières–mouvement pour les libertés s’élève contre l’arrestation, ce 26 août au matin, dans le Gers, d’Olivier Asetggiano, et contre la procédure engagée contre lui pour culture de cannabis. Monsieur Asetggiano, âgé de 50 ans, est atteint de sclérose en plaques, et a choisi de soulager ses douleurs en recourant au cannabis qu’il cultivait chez lui à cet effet.

Cultivant du cannabis à seule fin de soulager ses souffrances physiques, il a dû subir une garde à vue de plus de six heures. Et devrait passer en jugement le 15 octobre, pour la seconde fois, pour le même motif et les mêmes causes.

Si la douleur de Monsieur Asetggiano est efficacement soulagée par le cannabis – sans effets secondaires pénibles –, ainsi que cela est reconnu en dehors des frontières françaises, alors qu’apparemment le neurologue qui le suit en convient, quelle peut être la valeur des avis dogmatiques de l’AFSSAPS (l’agence française de sécurité sanitaire des produits de santé), ou même celui du législateur, tout entiers préoccupés d’une "morale" dont l’obsolescence est reconnue de plus en plus au niveau mondial !

En 2007, une étude de l’OFDT relevait que la France compteraient 200 000 autoproducteurs de cannabis. Dans cette note, parmi les raisons évoquées à juste titre, l’OFDT souligne : la recherche d’une qualité garantie du produit, la peur d’être confronté aux nombreuses et fâcheuses conséquences du « deal de rue », l’économie réalisée par rapport au marché noir et l’entretien d’un réseau social et coopératif (dons, échanges, etc)... mais l’OFDT ne fait aucune mention d’un aspect essentiel : l’automédication à des fins thérapeutiques.

A l’heure où le Mexique et l’Argentine ont décidé de légaliser la consommation personnelle de cannabis, alors qu’en Californie et ailleurs on discute d’encadrer le commerce de cette plante en lui appliquant un régime fiscal le normalisant, et que depuis plus de dix ans maintenant ces Etats ont légalisé le recours à ses usages thérapeutiques, le harcèlement dont est victime Olivier Asetggiano, est particulièrement scandaleux.

Rappelons qu’à l’instar d’Olivier Asetggiano, ce sont des milliers de malades qui sont privés des soulagements que le cannabis peut leur procurer – et auxquels ils ont droit.

Nul ne peut interdire à quelqu’un de recourir aux soins dont il a besoin. L’interprétation stricte de la législation, telle qu’on veut l’appliquer à Olivier Asetggiano, s’apparente à de la non-assistance à personne en danger. La saisie de son matériel de culture, et des pieds de cannabis destinés à soulager ses douleurs, constitue une atteinte insupportable à la liberté individuelle. La loi ne peut ordonner à des malades de souffrir – et leur retirer les remèdes qui les soulagent.

Suite aux décisions prises lors de son université d’été à Lyon, Cannabis Sans Frontières vient de mettre en ligne sur internet, une pétition en faveur de la légalisation du cannabis à des fins thérapeutiques, une première initiative afin que cesse le scandale de cette médecine interdite.

Cannabis sans frontières–mouvement pour les libertés invite les personnes indignées par ce que vient de subir ce père de famille malade, et qui souhaitent en finir avec cette situation intolérable au regard de personnes atteintes de pathologies dont les traitements lourds sont difficiles à supporter, à signer cette pétition et à se joindre à la campagne pour la légalisation du cannabis thérapeutique.

Que l’on rende ses plantes et son matériel de culture à Olivier Asetggiano pour qu’il puisse se soigner librement !

Chaque soir en direct, regardez le « nouveau 20 heures »

sur le site cannabissansfrontieres.org

POSTE : c/o Lady Long Solo 38, rue Keller 75011 PARIS M° Voltaire(L9) Bastille (L1,5)

TEL : 0614815679 ou 0952738153 ; SKYPE : farid3h ; MSN : farid@no-log.org

CONTACT :  ; http://cannabissansfrontieres.org

Voir en ligne : Association Internationale pour le cannabis médical

Portfolio

Un message, un commentaire ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Soutenir par un don