Menu

Accueil > Communiqués

EGUS 13

"La Drogue comme prétexte" - Auditorium de la Mairie de Paris

Lundi 19 décembre 2022 de 9h à 18h

Communiqué de Presse (22 novembre 2022) :

Le programme complet « La Drogue comme prétexte… »

Organisés par ASUD

avec le soutien d’ Oppélia, Fédération Addiction et Gaïa.

9h15 - 9h45
Accueil

10h

Mot d’accueil par

Anne SOUYRIS - Adjointe à la Maire de Paris en charge de la santé publique et des relations avec l’APHP, de la santé environnementale, de la lutte contre les pollutions et de la réduction des risques.

10h15- 11h45

Première table ronde : Scènes ouvertes : la RDR est-elle à bout de souffle ? Animée par Jean Maxence GRANIER

AVEC : ​​François DIOT ; Jean Paul BRUNEAU - EDVO ; Marie ÖNGÜN ROMBALDI - Fédération Addiction ; Marie Jauffret ROUSTIDE - Inserm ; Fabrice OLIVET - ASUD

Débat : La RDR est remise en cause par de nombreuses voix qui s’interrogent sur la pertinence d’un dispositif qui peine à résoudre les problèmes de cohabitation entre des consommateurs de drogues en grande détresse sociale et un voisinage qui se plaint de subir nuisances et incivilités.

12h- 13h30

Deuxième table ronde : Crack à Paris un chaos qui se déplace dans le temps et l’espace, toujours dans l’impasse ? Animée par Miguel VELAZQUEZ

AVEC : Abdou NDIAYE - Directeur de Charonne-Oppelia ; Elisabeth AVRIL - Gaïa Paris ; Alain MOREL - collectif AGORA ; Usager.e.s de Crack.

Débat : Usagers vs riverains vs associations, derrière les condamnations ou les plaintes, quelles attentes, quels intérêts communs ? (Table ronde en lien avec le projet AGORA co-organisé par OPPELIA)

PAUSE DEJEUNER - BUFFET CONVIVIAL

14h30 - 16h30

Troisième table ronde : Quels dispositifs nuisent à la citoyenneté sous prétexte de lutte contre La Drogue ? Animée par Georges LACHAZE

AVEC : Fanny DULIN - Droit Au Logement (DAL) ; Joëlle BORDET - Chercheuse psychosociologue ; Nicolas HACHET - Avocat (NORML France) ; Bénédicte DESFORGES - Porte Parole du collectif Police Contre la Prohibition (PCP)

Débat : De nombreuses opérations de police sont organisées au nom de la lutte contre la drogue, sans possibilité d’exercer le moindre de recours, la contestation devenant impossible. S’agit-il d’une situation normale ?

16h45-18h00

Quatrième table ronde : La loi 1970 est-elle une entorse aux droits humains ? Animée par Fabrice OLIVET

AVEC : Nathalie TEHIO - Ligue des Droits de l’Homme ; Kim REUFLET - Syndicat de la Magistrature)

Débat : L’application de la loi du 31 décembre 1970 sert de prétexte à des sanctions qui méritent d’être analysées sur le plan éthique et au regard des droits humains.

18h00 : fin des EGUS 13

*EGUS – Etats Généraux des Usagers de Substances (licites et illicites)




Voir en ligne : Pour s’inscrire, veuillez remplir ce formulaire

Un message, un commentaire ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Soutenir par un don