• Lettre d'information :

  • ENCOD

    Bulletin Encod 147  13 mars

    LE BULLETIN D'ENCOD SUR LES POLITIQUES DES DROGUES EN EUROPE MARS 2018 Regards vides, visages effrayés. C'est ce à quoi j'ai fini par m'attendre chaque fois que je parle à une personne n'ayant...

    Bulletin Encod 146  16 janvier

    LE BULLETIN D'ENCOD SUR LES POLITIQUES DES DROGUES EN EUROPE JANVIER 2018 Bonne année à tous ! Une année supplémentaire de guerre contre les usagers de drogues est derrière nous ! Bien que la guerre...

    Encod Bulletin 145  1er décembre 2017

    LE BULLETIN D'ENCOD SUR LES POLITIQUES DES DROGUES EN EUROPE DÉCEMBRE 2017 Le forum Européen de l'ibogaïne s'est déroulé du 8 au 10 septembre 2017 à Vienne. La conférence a réuni bon nombre des...

  • Chanvre & Libertés

    8èmes journées nationales de la Fédération Addiction  16 avril

    En tant qu’association en faveur d’une meilleure politique de gestion des drogues, NORML France est affiliée depuis plusieurs années à la Fédération Addiction, ceci nous permet de faire entendre le...

    Pétition – Cannabis : L’amende ne changera rien, il faut réguler d’urgence...  25 mars

    Le 17 mars 2018, NORML France a lancé une pétition à l'attention d'Emmanuel MACRON, Président de la République, et de Nicole BELLOUBET, Ministre de la Justice. Une semaine plus tard, ce texte a déjà...

    Premier week-end de formation NORML France  24 mars

    Une première pour notre association, avec l'inauguration de nos sessions de formation aux éléments de plaidoyer de NORML France. Une bonne façon d'expérimenter une nouvelle façon d'organiser des...

  • Union Francophone pour les Cannabinoïdes en Médecine

    Bulletin IACM du 07 Avril 2018  14 avril

    Science/Homme: La consommation de cannabis a été associée à une réduction de la mortalité suite aux chirurgies orthopédiques Sur un large échantillon de 9,5 millions de patients américains, qui ont subi...

    Bulletin IACM du 28 Mars 2018  14 avril

    Europe: L’Union Européenne appelle les États membres à trouver des alternatives aux sanctions coercitives pour les consommateurs de drogue En Juillet 2017, le Conseil de Justice et des Affaires...

    Bulletin IACM du 13 Mars 2018  19 mars

    IACM: Le Programme des Ambassadeurs est ouvert aux candidatures Au nom du Comité du Réseau de l’IACM, nous sommes heureux d’annoncer que le Programme des Ambassadeurs de l’IACM a été relancé. Le but...

Menu

Accueil > Actualités

Est Républicain| Besançon : du cannabis en vente libre

Acheter du cannabis de façon légale, c’est aujourd’hui possible ! Mais attention, pas le cannabis vendu en Hollande, du côté d’Amsterdam. Un cannabis issu d’une sélection génétique et dénué de sa substance psychoactive, le THC.http://ladylongsolo.com/cbd-oil.html « Ça fait quelques mois que la législation permet de vendre ce produit de façon légale. Il faut que le taux de THC soit inférieur à 0,2 % », précise Élodie Marchon, propriétaire du magasin Bestown à Besançon qui en propose dans son établissement. « La particularité est qu’il dispose d’une substance, le CBD, qui agit sur le stress, le sommeil et peut soigner ou adoucir la douleur de certains malades. »

Ce fameux cannabidiol (CBD) aurait la particularité d’agir sur les convulsions, l’inflammation, l’anxiété, les nausées et d’inhiber la croissance des cellules cancéreuses. D’ailleurs depuis quelques mois, la clientèle ne désemplit pas dans ce commerce, situé dans le quartier Rivotte.

« Nous avons tous types de personnes, du professeur de chimie au chef d’entreprise ! On a aussi des malades, des gens qui sont atteints d’un cancer. On ne se rendait pas compte avant de se lancer, mais ça touche un milieu particulier », poursuit la jeune femme.

Difficile de reconnaître cannabis « légal » et « illégal »

Disponible sous la forme de liquide pour cigarette électronique, il est également vendu sous sa forme originelle : herbe ou résine. « Pour le moment, les fournisseurs de ces produits se trouvent en Suisse », précise Élodie Marchon. Et pour être honnête, difficile de faire la différence entre du cannabis « légal » ou « illégal ». Sur Internet, plusieurs sites spécialisés se sont déjà lancés sur le marché. Mais selon eux, les autorités, par « excès de zèle », bloquent parfois les importations pour vérifier la marchandise. « C’est vrai que ce n’est pas évident de s’approvisionner. Mais tous les produits sont analysés, donc, s’il y a le moindre problème, nous pouvons prouver que ce cannabis contient moins de 0,2 % de THC. »

Contrairement au THC, le CBD ne possède pas d’effets psychotropes. Le consommateur a donc des effets très différents après la prise du produit. « On n’a pas l’impression d’être au ralenti, d’être parano. On se sent juste un peu plus relaxé et détendu », précise la commerçante.

Le centre Solea, spécialisé dans les addictologies, conseille même à certains gros consommateurs de cannabis classique, d’essayer cette nouvelle substance. « J’ai eu une cliente, ça fait trois mois qu’elle a réussi à arrêter la cigarette et le cannabis THC, juste par l’intermédiaire du CBD. Même à son travail, elle m’explique qu’elle se sent beaucoup mieux et qu’elle éprouve moins de difficultés pour se concentrer. Quelque part, ça fait plaisir de pouvoir aider, soulager ou apaiser des gens avec quelque chose de naturel. Il faudrait juste que ce soit plus facile pour se fournir et mieux encadré. »

Valentin COLLIN

Voir en ligne : Comment trouver du cannabidiol ?

Pour en trouver à Paris, la librairie Lady Long Solo. http://ladylongsolo.com/cbd-oil.html

Historiquement, la première boutique en France à avoir mis à disposition de tels produits, des vaporisateurs, des graines... et libéré son espace pour l’accueil des réfugiés. Depuis 2009, c’est aussi le QG du collectif Cannabis Sans Frontières - Mouvement pour les libertés.

Dans  Idées

Un message, un commentaire ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Soutenir par un don