• Lettre d'information :

  • ENCOD

    Bulletin Encod 146  16 janvier

    LE BULLETIN D'ENCOD SUR LES POLITIQUES DES DROGUES EN EUROPE JANVIER 2018 Bonne année à tous ! Une année supplémentaire de guerre contre les usagers de drogues est derrière nous ! Bien que la guerre...

    Encod Bulletin 145  1er décembre 2017

    LE BULLETIN D'ENCOD SUR LES POLITIQUES DES DROGUES EN EUROPE DÉCEMBRE 2017 Le forum Européen de l'ibogaïne s'est déroulé du 8 au 10 septembre 2017 à Vienne. La conférence a réuni bon nombre des...

    Bulletin ENCOD 144  1er novembre 2017

    LE BULLETIN D'ENCOD SUR LES POLITIQUES DES DROGUES EN EUROPE Novembre 2017 La situation du cannabis en Italie est très confuse, en bonne partie parce que les discussions autour d'une possible...

  • Chanvre & Libertés

    Cannabidiol : la molécule versatile (via Project CBD)  18 février

    L'histoire du cannabidiol ou CBD, ses interactions avec le THC, les découvertes scientifiques qui lui sont propres et la manière dont cette molécule est en train de révolutionner le destin du...

    En 2017, les jeunes de 17 ans consomment moins de cannabis !  7 février

    Les enquêtes ESCAPAD ont été mise en place à partir de l'année 2000 par l'Observatoire Français des drogues et des toxicomanies (OFDT) en partenariat avec la Direction du service national (DSN). Elles...

    En 2017, les jeunes de 17 ans consomment moins de cannabis !  7 février

    Les enquêtes ESCAPAD ont été mise en place à partir de l'année 2000 par l'Observatoire Français des drogues et des toxicomanies (OFDT) en partenariat avec la Direction du service national (DSN). Elles...

  • Union Francophone pour les Cannabinoïdes en Médecine

    Bulletin IACM du 11 Février 2018  13 février

    Science/Homme: La consommation de cannabis n’est pas associée à des effets négatifs sur la respiration La consommation de cannabis n’est pas associée à des risques accrus de maladies respiratoires....

    Bulletin IACM du 28 Janvier 2018  29 janvier

    Science/Homme: L’usage du cannabis protège contre les maladies alcooliques du foie L’usage de cannabis protège les consommateurs d’alcool contre les conséquences négatives de celui-ci sur le foie, y...

    Bulletin IACM du 13 Janvier 2018  15 janvier

    États-Unis: Une décision du Département de la Justice menace les patients qui utilisent du cannabis à des fins médicinales conformément aux lois de l’État Le 4 janvier, le Département américain de la...

Menu

Accueil > Actualités

Bernard Rappaz sauve sa ferme

Situés à Saxon, la ferme et les terrains agricoles du chanvrier Bernard Rappaz étaient vendus aux enchères hier à l’office des faillites de Martigny. Au menu : une parcelle de près de 23 000 m2 de terrain, une petite habitation, des grange-écurie, remise et dépôt, le tout étant estimé à un peu moins de 400 000 francs.

Et c’est une fille du chanvrier qui a remporté la mise pour la somme de 306 000 francs. Objectif déclaré : permettre à son père de ne pas devoir déménager. Même si celui-ci ne devrait pas en profiter longtemps, sa mise en détention étaient fixée à la semaine prochaine. La vente doit servir à payer les dettes et amendes du Valaisan, condamné à cinq ans et huit mois de prison pour un important trafic de stupéfiants et d’autres infractions.

Les enchères grimpent

Dans la salle des ventes, vingt personnes étaient présentes jeudi matin, mais pas le chanvrier. Parmi elles entre autres, des agriculteurs de la plaine, deux représentantes de la famille Rappaz et le créancier de l’hypothèque de 214 000 francs qui grève les biens aux enchères. A 10 heures, ouverture des feux : 56 000, puis 100 000, 150 000 francs ; les enchères ont vite grimpé entre une poignée d’acteurs. Pour se limiter ensuite à un duel entre la famille du chanvrier et un agriculteur. Lentement, mais sûrement, l’enchère est montée à 220 000 francs, pour bondir ensuite à 250 000, puis repartir au petit trot jusqu’au montant final.

Soutien au chanvrier

« A ce prix-là, j’ai du terrain à vendre », s’est exclamé un paysan de Saxon à la sortie de la salle des ventes, jugeant le prix payé trop élevé. D’autres agriculteurs ont peut-être été échaudés autant par le prix que par le fait qu’un autre acheteur que la famille aurait dû se débrouiller pour faire évacuer la ferme. Et donc Bernard Rappaz...

C’est un collectif d’amis du chanvrier qui a récolté les 35 000 francs de garantie nécessaires pour enchérir à Martigny. En effet, les conditions de vente de tels biens agricoles sont soumises au droit foncier rural. Seul un exploitant à titre personnel peut obtenir l’adjudication. Il faut donc être agriculteur. Hier matin, l’acquéreur, Vanessa Lorétan, a dit agir pour un cabinet d’avocats au nom d’une fille du chanvrier, encore mineure. La mandataire a précisé que la maman de la jeune fille est une agricultrice valaisanne.


Finaliser la vente

La famille du chanvrier doit maintenant effectuer des démarches administratives auprès du Service cantonal de l’agriculture, pour obtenir l’autorisation d’acquérir. Car lors de la vente aux enchères, l’Office des faillites ne contrôle pas si l’acquéreur répond aux critères légaux. D’où cette garantie de 35 000 francs. Si la famille ne devait pas obtenir l’autorisation d’acquérir ou qu’elle ne paie pas la somme totale convenue dans les trente jours, une nouvelle vente sera organisée. Et si le prix de vente devait s’avérer plus bas que la première fois, les 35 000 francs serviraient à compenser le manque à gagner. Cette procédure est habituelle, indiquait cette semaine l’Office des faillites de Martigny.

par GILLES BERREAU

Photo : Hier matin dans la salle des ventes de l’Office des faillites de Martigny, une vingtaine de personnes étaient présentes. HOFMANN

Voir en ligne : Le Nouvelliste - Journal suisse

1 COMMENTAIRE

  1. souryachanty

    je suis la grande sœur de Vanessa comment peux t on penser que qu’elle à envie de cette p.... de ferme quand on sait que nous avons perdu notres petit frère Dorian la bas ????

Un message, un commentaire ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Soutenir par un don