Menu

Accueil > Campagnes > Soutien aux victimes de la répression pour usages réels ou supposés de (...)

Affaire Rappaz : le chanvrier ne boit plus rien depuis le 24 mai

A nouveau en grève de la faim depuis son retour en prison vendredi dernier, Bernard Rappaz a entamé une grève de la soif lundi 24 mai, a indiqué un proche du chanvrier valaisan. Après six jours de détention, il aurait perdu cinq kilos.

L’avocat Aba Neeman s’est dit étonné de l’incarcération de son client à la prison des Iles à Sion, établissement au régime plus dur que Crêtelongue. Il demandera des éclaircissements sur cette décision. Me Aba Neeman, qui n’a pas revu son client mais a reçu de ses nouvelles par courrier.

Le chanvrier a rédigé sa demande de grâce. Elle sera sur la table des députés au Grand Conseil lors de leur prochaine session dès le 15 juin prochain.

Condamné par le Tribunal cantonal à cinq ans et huit mois de réclusion, Bernard Rappaz avait déposé une demande de révision de procès le 1er février dernier. Après son incarcération, il a entamé une grève de la faim.

Au 49e jour de grève, la conseillère d’Etat Esther Waeber-Kalbermatten a ordonné une interruption de peine. Le 21 mai dernier, après un peu moins de quinze jours d’assignation à résidence, le chanvrier a été reconduit en prison.

(ats / 27 mai 2010 15:20)

Voir en ligne : Le site de Romandie News

Un message, un commentaire ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Soutenir par un don