• Lettre d'information :

  • ENCOD

    Bulletin Encod 147  13 mars

    LE BULLETIN D'ENCOD SUR LES POLITIQUES DES DROGUES EN EUROPE MARS 2018 Regards vides, visages effrayés. C'est ce à quoi j'ai fini par m'attendre chaque fois que je parle à une personne n'ayant...

    Bulletin Encod 146  16 janvier

    LE BULLETIN D'ENCOD SUR LES POLITIQUES DES DROGUES EN EUROPE JANVIER 2018 Bonne année à tous ! Une année supplémentaire de guerre contre les usagers de drogues est derrière nous ! Bien que la guerre...

    Encod Bulletin 145  1er décembre 2017

    LE BULLETIN D'ENCOD SUR LES POLITIQUES DES DROGUES EN EUROPE DÉCEMBRE 2017 Le forum Européen de l'ibogaïne s'est déroulé du 8 au 10 septembre 2017 à Vienne. La conférence a réuni bon nombre des...

  • Chanvre & Libertés

    8èmes journées nationales de la Fédération Addiction  16 avril

    En tant qu’association en faveur d’une meilleure politique de gestion des drogues, NORML France est affiliée depuis plusieurs années à la Fédération Addiction, ceci nous permet de faire entendre le...

    Pétition – Cannabis : L’amende ne changera rien, il faut réguler d’urgence...  25 mars

    Le 17 mars 2018, NORML France a lancé une pétition à l'attention d'Emmanuel MACRON, Président de la République, et de Nicole BELLOUBET, Ministre de la Justice. Une semaine plus tard, ce texte a déjà...

    Premier week-end de formation NORML France  24 mars

    Une première pour notre association, avec l'inauguration de nos sessions de formation aux éléments de plaidoyer de NORML France. Une bonne façon d'expérimenter une nouvelle façon d'organiser des...

  • Union Francophone pour les Cannabinoïdes en Médecine

    Bulletin IACM du 09 Mai 2018  11 mai

    Science/Homme: L’usage de cannabis réduit la mortalité chez les patients brûlés Dans une étude portant sur 3299 patients brûlés, l’usage de cannabis était associé à une mortalité plus faible et à des...

    Bulletin IACM du 22 Avril 2018  23 avril

    Science/Homme: Selon deux études la légalisation du cannabis à usage médical est associée à une réduction des prescriptions d’opioïdes La mise en œuvre des lois sur le cannabis médical aux États-Unis est...

    Bulletin IACM du 07 Avril 2018  14 avril

    Science/Homme: La consommation de cannabis a été associée à une réduction de la mortalité suite aux chirurgies orthopédiques Sur un large échantillon de 9,5 millions de patients américains, qui ont subi...

Menu

Accueil > Communiqués

2011 : faut qu’onze bouge de la tête aux pieds ! (Partie 2)

Déclaration de Cannabis Sans Frontières pour cette nouvelle année

SUITE DE LA PARTIE 1, à lire ici

Plaidoyer en faveur de petites solutions simples pour de grands défis complexes.

A l’heure des luttes contre les effets du réchauffement climatique, de Rio à Kyoto, de Copenhague à Cancùn, de ces rassemblements planétaires dont il ne ressort que des consensus minima, ne serait-il pas préférable de, modestement, au lieu de piller les ressources des pays émergents, se retourner vers les cultures ancestrales, comme celle du chanvre (cannabis sativa L), plante mythique dont les nombreux usages représentent une alternative crédible dans le cadre d’un développement véritablement durable ?

Voeu 2011 de Cannabis Sans Frontières (Partie2)

A l’heure de scandales sanitaires qui s’accumulent, pour le plus grand bien des laboratoires pharmaceutiques et de leurs actionnaires thuriféraires du techno-scientisme, n’est-il pas venu le moment de refuser le tout-chimique, celui de revendiquer l’usage de médications adoptées depuis longtemps (à base de cannabis sativa L, mais aussi feuille de coca par exemple), sans oublier le rôle prépondérant du papaver somniferum pour épargner les douleurs [1], soulageant avec succès et sans trop de retombées nocives, et permettant de mieux vivre avec ses dégradations physiques [2] ?

A l’heure d’une crise économique globale, avec des places financières menacées par des bulles de capitaux dont une bonne partie est issue du blanchiment de l’argent des trafics illicites, n’est-il pas grand temps de faire l’effort de réguler les marchés autrement que par l’utilisation de profits officiellement taxés de criminels, temps de « moraliser » le capitalisme ?

A l’heure des restrictions budgétaires tous azimuts, n’est-il pas opportun de repositionner les crédits affectés à la pure et dure répression pénale anti-drogue, dont les effets sont nuls et destructeurs, pour renforcer une information réaliste, une prévention sanitaire sérieuse, tout en permettant éventuellement à l’état de percevoir les recettes fiscales générées, si certaines parties de ce marché immense était légalisées ?

A l’heure d’un divorce entre les puissances gouvernantes et leurs administrés, n’est-il pas urgent de faire table rase de cette politique inepte et d’abroger ces lois théoriques [3], qui punissent plus « la France d’en bas », comme les nombreuses dispositions de la LOPPSI2 bientôt adoptée au Parlement ?

Rendez-vous en 2012.

Qui défendra ces propositions antiprohibitionnistes ? Qui osera dire que la loi du 31 décembre 1970 doit être abrogée ? Qui démontrera que la dépénalisation de l’usage et une régulation innovante et audacieuse du marché du cannabis et autres substances psychotropes est et serait bénéfique pour la société entière ?

Alors pendant que chacun cherche sa tête [4], celle qui saura rassurer, charmer, à Cannabis Sans Frontières, nous serons d’une extrême vigilance, afin de trouver une tête pleine de lucidité et de courage pour reconnaître l’échec des mandatures et politiques gouvernementales précédentes sur les sujets qui motivent notre engagement antiprohibitionniste. Plantons le décor, semons les graines de la paix en matière de drogues.

Et nous lançons un appel pour les élections législatives, afin de pouvoir porter à l’Assemblée nationale des représentants s’engageant sur nos revendications [5], permettant enfin que le sujet soit mis en véritable discussion, pas seulement perdu dans les dédales de commissions, pour qu’une nouvelle politique gouvernementale pragmatique, juste et efficace soit définie, et qu’on puisse passer à d’autres combats !

En 2011, le collectif Cannabis Sans Frontières ose un voeu : qu’onze bouge de la tête aux pieds !

A télécharger et diffuser partout {JPEG}

A télécharger et diffuser partout {JPEG}

A télécharger et diffuser partout {JPEG}

A télécharger et diffuser partout {JPEG}

Voir en ligne : Pour lire le bilan 2010 et connaître les perspectives en 2011 du Collectif Cannabis Sans Frontières (alternative écologique) - Mouvement pour les Libertés


[1Avec les nouvelles pandémies, Alzheimer, Parkinson, SEP, HIV-Sida, stress, comment justifier les entraves à la recherche sur les applications thérapeutiques ainsi que les restrictions d’accès au cannabis, la feuille de coca ou le pavot à opium ?

[2Prosaïquement reconnaître à chacun le droit, d’user de son corps comme bon lui semble, de ne pas être transformer en cobaye gavé de pilules par les industries du complexe pétro-chimique !

[3Depuis le 31 décembre 1970, de nombreuses lois se sont empilées ... Toutes pour renforcer une politique qui accumule les échecs. Des lois oppressives, injustement appliquées, des lois anti-pauvres, des lois anti-immigrés, des lois anti-jeunes, des lois indignes du pays des Droits de l’Homme et du citoyen.

[4Pour donner l’illusion du rassemblement le plus large, avec des primaires ou sans.

[5Au minimum, voter la proposition de loi pour abroger celle sur les stupéfiants.

Un message, un commentaire ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Soutenir par un don