• Lettre d'information :

  • ENCOD

    Bulletin Encod 146  16 janvier

    LE BULLETIN D'ENCOD SUR LES POLITIQUES DES DROGUES EN EUROPE JANVIER 2018 Bonne année à tous ! Une année supplémentaire de guerre contre les usagers de drogues est derrière nous ! Bien que la guerre...

    Encod Bulletin 145  1er décembre 2017

    LE BULLETIN D'ENCOD SUR LES POLITIQUES DES DROGUES EN EUROPE DÉCEMBRE 2017 Le forum Européen de l'ibogaïne s'est déroulé du 8 au 10 septembre 2017 à Vienne. La conférence a réuni bon nombre des...

    Bulletin ENCOD 144  1er novembre 2017

    LE BULLETIN D'ENCOD SUR LES POLITIQUES DES DROGUES EN EUROPE Novembre 2017 La situation du cannabis en Italie est très confuse, en bonne partie parce que les discussions autour d'une possible...

  • Chanvre & Libertés

    Cannabidiol : la molécule versatile (via Project CBD)  18 février

    L'histoire du cannabidiol ou CBD, ses interactions avec le THC, les découvertes scientifiques qui lui sont propres et la manière dont cette molécule est en train de révolutionner le destin du...

    En 2017, les jeunes de 17 ans consomment moins de cannabis !  7 février

    Les enquêtes ESCAPAD ont été mise en place à partir de l'année 2000 par l'Observatoire Français des drogues et des toxicomanies (OFDT) en partenariat avec la Direction du service national (DSN). Elles...

    En 2017, les jeunes de 17 ans consomment moins de cannabis !  7 février

    Les enquêtes ESCAPAD ont été mise en place à partir de l'année 2000 par l'Observatoire Français des drogues et des toxicomanies (OFDT) en partenariat avec la Direction du service national (DSN). Elles...

  • Union Francophone pour les Cannabinoïdes en Médecine

    Bulletin IACM du 11 Février 2018  13 février

    Science/Homme: La consommation de cannabis n’est pas associée à des effets négatifs sur la respiration La consommation de cannabis n’est pas associée à des risques accrus de maladies respiratoires....

    Bulletin IACM du 28 Janvier 2018  29 janvier

    Science/Homme: L’usage du cannabis protège contre les maladies alcooliques du foie L’usage de cannabis protège les consommateurs d’alcool contre les conséquences négatives de celui-ci sur le foie, y...

    Bulletin IACM du 13 Janvier 2018  15 janvier

    États-Unis: Une décision du Département de la Justice menace les patients qui utilisent du cannabis à des fins médicinales conformément aux lois de l’État Le 4 janvier, le Département américain de la...

Menu

Accueil > Actualités

Politique des drogues au Brésil : bientôt sur le modèle portugais ??

Dans sa lutte contre la criminalité et les violences liées aux drogues, le Brésil n’a pas lésiné sur les moyens, passant même en 2006 une loi permettant de distinguer les simples usagers des trafiquants, afin de diminuer la pression sur la chaîne pénale et vraiment s’attaquer aux acteurs du trafic. Cependant, depuis cette loi, le nombre de brésiliens incarcéré a doublé et la population carcérale a augmentée de 37% selon les statistiques officielles.

De manière assez surprenante un think tank bien connu au Brésil, l’Institut Igrapé, a rendu public le rapport d’une commission ad’hoc "pense livre" (libre pensée en portugais) ayant étudié la politique actuelle brésilienne en matière de drogues. Son rapport recommande la dépénalisation de l’usage de drogues et détaille en quatre points les mesures pour mettre en oeuvre une nouvelle politique :

- décriminaliser de l’usage des drogues et investir massivement dans la prévention des risques et des dommages.

- Pour le cannabis, réguler l’accès légal au cannabis thérapeutique et la culture du cannabis à des fins personnelles.

- Mettre en place des programmes de prévention pour les jeunes en difficultés, et offrir des alternatives à la pénalisation pour les primo-délinquants.

- Permettre la recherche scientifique et médicale sur toutes drogues.

Ce rapport ne cherche pas à démontrer qu’une telle politique diminuerait la consommation qui atteint des sommets au Brésil, mais plutôt qu’elle entrainerait la diminution des violences causées par les drogues, ainsi que celle des budgets faramineux pour les prisons et la police, et de lutter contre les discriminations à l’égard des pauvres et des communautés vivant dans les favelas.

Ces propositions devraient être bien accueillies, notamment par les milliers de personnes participant à la Marche Mondiale du Cannabis chaque année, mais aussi par l’ancien président Cardoso à la tête de la Commission Mondiale pour la Politique des Drogues qui présentait les conclusions de cette commission dans un colloque en Pologne.

Soulignant que le débat sur la pertinence des politiques prohibitionnistes fait rage un peu partout dans le monde, la situation au Brésil aurait grandement évoluée ces derniers mois à la faveur d’une enquête du New Yorker sur la situation au Portugal où la dépénalisation de l’usage des drogues, il y a dix ans, n’a pas entrainé d’augmentation de la consommation et de la criminalité.

Traduction : CSF

Article original

The Washington Post

October 24, 2012

Worldviews

Could drug decriminalization save Brazil’s slums ?

by Max Fisher <http://www.washingtonpost.com/max-f...>

Brazil has been struggling with drug violence for years. The problem got so bad that the country passed a law in 2006 to distinguish between dealers and users in handing out sentences, meant to reduce the overwhelming pressure on the justice and jail systems and to better single out dealers. But since then, the number of Brazilians in prison for drug charges has more than doubled and its total prison population has grown by 37 percent, according to <http://riorealblog.com/2012/09/22/d...> official statistics.

Now, a prominent Brazilian think tank called the Igrapé Institute <http://www.who.int/violencepreventi...> has released a surprising list of policy proposals to address the problem. The think tank had organized a special committee called Pense Livre <http://igarape.org.br/penselivre/> (“think free” in Portuguese) to rethink the country’s drug policy. Its four-point plan, translated <http://riorealblog.com/2012/09/22/d...> by the folks at Riorealblog and flagged <http://globalvoicesonline.org/2012/...> today by GlobalVoices, starts with drug decriminalization :

• Decriminalize all drugs and invest in a public health approach to
drug use

• For cannabis, regulate medicinal use and home cultivation for
personal use

• Invest in programs for youth at risk, and offer alternative
sentencing for non-violent first offenders

• Make medical and scientific research possible, for all drugs.

The report doesn’t seem to argue that these policies would reduce drug use, which is high in Brazil. Rather, it argues that they would reduce violence related to drug use, as well as the need for expensive and burdensome incarceration and policing, which have helped to marginalize poor and minority communities, particularly in the city’s infamous slums.

These policies might find a number of supporters in Brazil, where large numbers march every year on “Marcha da Maconha” to call for marijuana decriminalization. Former Brazilian president Fernando Henrique Cardoso, who chairs an international group that lobbies for drug liberalization that held a conference in Poland today, called <http://www.gmanetwork.com/news/stor...> for governments to “experiment with different models of legal regulation of drugs, such as marijuana, similar to what we already have with tobacco and alcohol.”

The public policy of drug decriminalization is hotly debated around much of the world. Portugal’s experience may have resonated in Brazil, as the two countries share a common language and history. In 2001, Portuguese leaders decriminalized drugs in a desperate attempt to curb skyrocketing drug use and related crimes. And it seems to have been effective. The New Yorker’s Michael Specter explored the policy’s effects in-depth last year <http://www.newyorker.com/reporting/...> . The article is behind a pay wall, but here’s a relevant excerpt from the summary :

In most respects, the law seems to have worked : serious drug use is down significantly, particularly among young people ; the burden on the criminal-justice system has eased ; the number of people seeking treatment has grown ; and the rates of drug-related deaths and cases of infectious diseases have fallen. Surprisingly, political opposition has been tepid and there has never been a concerted repeal effort. Yet there is much to debate about the Portuguese approach to drug addiction. Does it help people to quit, or does it transform them into more docile drug addicts, wards of an indulgent state, with little genuine incentive to alter their behavior ? By removing the fear of prosecution, does the government actually encourage addicts to seek treatment ? Unfortunately, nothing about substance abuse is simple.

Un message, un commentaire ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Soutenir par un don