• Lettre d'information :

  • ENCOD

    Bulletin Encod 147  13 mars

    LE BULLETIN D'ENCOD SUR LES POLITIQUES DES DROGUES EN EUROPE MARS 2018 Regards vides, visages effrayés. C'est ce à quoi j'ai fini par m'attendre chaque fois que je parle à une personne n'ayant...

    Bulletin Encod 146  16 janvier

    LE BULLETIN D'ENCOD SUR LES POLITIQUES DES DROGUES EN EUROPE JANVIER 2018 Bonne année à tous ! Une année supplémentaire de guerre contre les usagers de drogues est derrière nous ! Bien que la guerre...

    Encod Bulletin 145  1er décembre 2017

    LE BULLETIN D'ENCOD SUR LES POLITIQUES DES DROGUES EN EUROPE DÉCEMBRE 2017 Le forum Européen de l'ibogaïne s'est déroulé du 8 au 10 septembre 2017 à Vienne. La conférence a réuni bon nombre des...

  • Chanvre & Libertés

    #FreePrisca Le 21 août prochain, Prisca passe une deuxième fois devant le...  16 août

    Le 21 août sera un jour particulier. En effet, ce mardi, Prisca Dujardin est déférée devant le Tribunal correctionnel de Douai pour usage et production des stupéfiants, en l’occurrence, du cannabis....

    Les yeux dans les verts : Le CBD au travers de la Coupe du Monde...  29 juillet

    Depuis la Coupe du Monde de 1970 (3eme étoile du tee-shirt Brésilien), les pays vainqueurs du championnat de la FIFA observent une croissance économique après leur victoire. En ce jour, les Français...

    Formation NORML France #1, session 1 – Compte-Rendu  28 juillet

    Suite à la formation “prototype” qui a pris place ce printemps à Clisson en Loire-Atlantique, NORML France a repensé toute l’organisation logistique et pédagogique et décidé d’organiser à l’avenir ses...

  • Union Francophone pour les Cannabinoïdes en Médecine

    Bulletin IACM du 14 Août 2018  15 août

    IACM: La revue “Cannabis and Cannabinoid Research” fera une transition vers une publication hybride La revue Cannabis et Cannabinoid Research, partenaire de l’IACM, fera une transition vers un...

    Bulletin IACM du 31 Juillet 2018  7 août

    IACM: Nomination des Ambassadeurs de l’IACM Nous avons établi un réseau plus large qui travaillera à l’unité pour atteindre les objectifs cités dans les statuts des ambassadeurs qui se trouvent dans...

    Bulletin IACM du 29 Juillet 2018  7 août

    Suisse: Le gouvernement a l’intention de faciliter l’accès à l’usage médical du cannabis La Suisse autorise le cannabis de faible puissance avec des concentrations de THC pouvant atteindre jusqu’à 1%,...

Menu

Accueil > Actualités

La grâce de Bernard Rappaz se décide aujourd’hui

URGENT : continuons à adresser des courriers, coups de téléphone, fax aux autorités suisses.

En vous rendant sur le site de la TSR, vous accéderez à deux fichiers audio, ainsi qu’à un cadre présentant la procédure de vote a "huis clos" de cette séance du Grand Conseil cantonal du Valais.

C’est aujourd’hui que le Grand Conseil valaisan décide du sort de Bernard Rappaz, en grève de la faim depuis 84 jours. Il doit décider si oui ou non il accorde la grâce au chanvrier valaisan, actuellement hospitalisé aux Hôpitaux universitaires de Genève.

Le Grand Conseil valaisan doit se réunir à huis clos cette après-midi. Il décidera s’il accepte ou non de gracier le chanvrier valaisan en grève de la faim depuis 84 jours consécutifs.

Vers un rejet ?

Tout porte à croire que sa demande de grâce sera rejetée. Aucun parti politique n’a donné de consigne de vote sauf l’UDC. La plus petite formation du législatif valaisan refusera l’entrée en matière. Pour elle, "le simple fait de dire non à la demande de grâce serait déjà un signe de faiblesse".

Plus nuancées, les autres formations politiques laissent chaque député prendre sa décision en son âme et conscience. Mais dans les travées, rares sont ceux qui soutiennent ouvertement Bernard Rappaz.

Les députés qui s’expriment publiquement sont en principe peu cléments : ils ne veulent pas cautionner "le chantage" du chanvrier, préfèrent respecter "sa liberté de mourir" ou encore estiment que Bernard Rappaz doit "se sauver lui-même" en mettant fin à sa grève de la faim.

Marcelle Monnet-Terrettaz, présidente du groupe socialiste du Valais romand au Grand Conseil, a affirmé devant les caméras de la télévision cantonale Canal 9 qu’elle dira oui à la demande de grâce, "par compassion". Elle veut sauver un homme mais ne soutient pas Bernard Rappaz.

Des personnalités au front pour sauver le chanvrier

Condamné à cinq ans et huit mois pour violation grave de la loi sur les stupéfiants et autres délits, Bernard Rappaz a entamé sa grève de la faim le jour de son entrée en prison le 20 mars 2010. Il a obtenu une interruption de peine de quinze jours en mai puis des arrêts domiciliaires en juillet.

Depuis son entrée en prison, il totalise 196 jours de grève de la faim. Actuellement, il est hospitalisé aux Hôpitaux universitaires de Genève (HUG). Les médecins refusent de le nourrir de force malgré l’arrêt du Tribunal fédéral et l’injonction des autorités politiques et judiciaires valaisannes.

Si sa grâce est refusée, Bernard Rappaz devrait poursuivre sa grève de la faim. Aba Neeman, l’avocat de Bernard Rappaz, a remué ciel et terre pour obtenir une suspension de peine ou des arrêts domiciliaires. En vain.

Le TF a rejeté le dernier recours en début de semaine et le Conseil fédéral a refusé d’intervenir, invoquant l’absence de bases juridiques pour agir, l’exécution des peines relevant des cantons.

De nombreuses personnalités, surtout de l’extérieur du Valais, se sont aussi engagées en faveur de Bernard Rappaz, comme l’ancienne politicienne Anne-Catherine Menétrey-Savary (Verts/VD), l’ex-directeur de l’Office fédéral de l’environnement Philippe Roch ou le médecin et conseiller national Jean-Charles Rielle (PS/GE). Ce dernier a même envoyé une lettre ouverte aux députés du Grand Conseil valaisan.

Si sa grâce lui est refusée, Bernard Rappaz devrait poursuivre sa grève de la faim aux HUG. En mai dernier, il avait néanmoins dit vouloir se plier à la décision du Grand Conseil, quelle qu’elle soit.

ats/hof

Voir en ligne : L’article original sur le site de la TSR

Un message, un commentaire ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Soutenir par un don