• Lettre d'information :

  • ENCOD

    Bulletin Encod 146  16 janvier

    LE BULLETIN D'ENCOD SUR LES POLITIQUES DES DROGUES EN EUROPE JANVIER 2018 Bonne année à tous ! Une année supplémentaire de guerre contre les usagers de drogues est derrière nous ! Bien que la guerre...

    Encod Bulletin 145  1er décembre 2017

    LE BULLETIN D'ENCOD SUR LES POLITIQUES DES DROGUES EN EUROPE DÉCEMBRE 2017 Le forum Européen de l'ibogaïne s'est déroulé du 8 au 10 septembre 2017 à Vienne. La conférence a réuni bon nombre des...

    Bulletin ENCOD 144  1er novembre 2017

    LE BULLETIN D'ENCOD SUR LES POLITIQUES DES DROGUES EN EUROPE Novembre 2017 La situation du cannabis en Italie est très confuse, en bonne partie parce que les discussions autour d'une possible...

  • Chanvre & Libertés

    Cannabidiol : la molécule versatile (via Project CBD)  18 février

    L'histoire du cannabidiol ou CBD, ses interactions avec le THC, les découvertes scientifiques qui lui sont propres et la manière dont cette molécule est en train de révolutionner le destin du...

    En 2017, les jeunes de 17 ans consomment moins de cannabis !  7 février

    Les enquêtes ESCAPAD ont été mise en place à partir de l'année 2000 par l'Observatoire Français des drogues et des toxicomanies (OFDT) en partenariat avec la Direction du service national (DSN). Elles...

    En 2017, les jeunes de 17 ans consomment moins de cannabis !  7 février

    Les enquêtes ESCAPAD ont été mise en place à partir de l'année 2000 par l'Observatoire Français des drogues et des toxicomanies (OFDT) en partenariat avec la Direction du service national (DSN). Elles...

  • Union Francophone pour les Cannabinoïdes en Médecine

    Bulletin IACM du 11 Février 2018  13 février

    Science/Homme: La consommation de cannabis n’est pas associée à des effets négatifs sur la respiration La consommation de cannabis n’est pas associée à des risques accrus de maladies respiratoires....

    Bulletin IACM du 28 Janvier 2018  29 janvier

    Science/Homme: L’usage du cannabis protège contre les maladies alcooliques du foie L’usage de cannabis protège les consommateurs d’alcool contre les conséquences négatives de celui-ci sur le foie, y...

    Bulletin IACM du 13 Janvier 2018  15 janvier

    États-Unis: Une décision du Département de la Justice menace les patients qui utilisent du cannabis à des fins médicinales conformément aux lois de l’État Le 4 janvier, le Département américain de la...

Menu

Accueil > Actualités

Florilège de bonnes nouvelles

Cannabinoïdes neuro-protecteurs ; La sénatrice Benbassa demande des comptes à Taubira

A propos du cannabis, les promoteurs de la prohibition ajoutent toujours à cannabis, le mot "danger" ou "les dégâts"... Comme on le remarque avec la soirée Dimanche sur M6.

Souvent pour se complaire à dire tout et n’importe quoi, sur le cannabis, pourvu qu’on ne le présente ni sous un jour favorable, ni sous un jour véridique, les commentateurs en rajoutent à propos "des effets du cannabis sur le cerveau"... comme si le cannabis pouvait le détruire.

Pourtant dans la réalité, même avec une consommation modérée d’alcool le cerveau est endommagé, tandis que le cannabis agit comme neuroprotecteur, comme on le sait aux Etats Unis depuis 1974, et plus sérieusement encore depuis le dépôt de ce brevet le 7 octobre 2003 !

« Abstract

Cannabinoids have been found to have antioxidant properties, unrelated to NMDA receptor antagonism. This new found property makes cannabinoids useful in the treatment and prophylaxis of wide variety of oxidation associated diseases, such as ischemic, age-related, inflammatory and autoimmune diseases. The cannabinoids are found to have particular application as neuroprotectants, for example in limiting neurological damage following ischemic insults, such as stroke and trauma, or in the treatment of neurodegenerative diseases, such as Alzheimer’s disease, Parkinson’s disease and HIV dementia. Nonpsychoactive cannabinoids, such as cannabidoil, are particularly advantageous to use because they avoid toxicity that is encountered with psychoactive cannabinoids at high doses useful in the method of the present invention. A particular disclosed class of cannabinoids useful as neuroprotective antioxidants is formula (I) wherein the R group is independently selected from the group consisting of H, CH3, and COCH3. ##STR1## »

- Oui, Monsieur Valls, les cannabinoïdes peuvent être utiles pour lutter contre les maladies neuro-dégénératives ;

- Oui, Madame Touraine, les cannabinoïdes peuvent aider des malades du cancer, du HIV, de parkinson...etc

- Oui, Madame Taubira, les cannabinoïdes contribuent à réduire significativement les souffrances des personnes victimes de stress post-traumatiques...

Oui, le Cannabis Sativa L doit sortir du tableau des stupéfiants.

On remercie la sénatrice Esther Benbassa pour la pertinence et la simplicité de la question qu’elle adresse à Christiane Taubira... dont on attend sa réponse.

A bientôt pour d’autres nouvelles
FARId

Effets de la pénalisation de la consommation du cannabis en matière de sécurité, de santé publique et de lutte contre les trafics.

14ème législature

Question orale avec débat n° 0006A de Mme Esther Benbassa (Val-de-Marne - ECOLO) publiée dans le JO Sénat du 12/09/2013 - page 2605

« Mme Esther Benbassa attire l’attention de Mme la garde des sceaux, ministre de la justice, sur les effets de la pénalisation de la consommation du cannabis en matière de sécurité, de santé publique et de lutte contre les trafics.

En France, c’est la loi n° 70-1320 du 31 décembre 1970, relative aux mesures sanitaires de lutte contre la toxicomanie et à la répression du trafic et de l’usage illicite des substances vénéneuses, qui constitue le texte principal en matière de lutte contre les stupéfiants. Ses dispositions portent essentiellement sur la pénalisation du trafic et sur l’offre de soins pour les consommateurs.

Cependant, force est de constater l’échec de la politique de prohibition, pratiquée depuis des décennies, qui ne donne aucun résultat effectif. Le nombre de consommateurs réguliers ne cesse d’augmenter et l’économie parallèle et illégale est loin d’être enrayée.

Outre les enjeux économiques et surtout sécuritaires – les coûts des procédures judiciaires et des moyens déployés pour la répression et la lutte contre les trafics - que représentent le cannabis, le produit en lui-même constitue un sujet de santé publique.
Si le cannabis devient licite, il serait tout à fait envisageable et même souhaitable de mettre en place une politique de prévention et de santé publique à l’attention des consommateurs.
Les mesures encadrant la consommation du cannabis pourraient ainsi être alignées sur celles encadrant celles du tabac. Un véritable dispositif de production, de distribution et d’encadrement de la consommation serait également nécessaire. Ceci serait source de création d’emplois et de revenus supplémentaires pour l’État.

En conséquence, elle souhaiterait connaître la position du Gouvernement quant à la dépénalisation et l’encadrement, par un dispositif de légalisation contrôlée, de la consommation du cannabis.

En attente de réponse du Ministère de la justice. »

Une nouvelle étude révèle que le cannabis pourrait traité les dégâts causés au cerveau par la consommation d’alcool.
En fait c’est l’utilisation du cannabidiol (CBD)

New Study : Cannabis May Treat Brain Damage Caused by Heavy Alcohol Consumption

http://thejointblog.com/new-study-cannabis-may-treat-brain-damage-caused-heavy-alcohol-consumption/

A new study published last week by the journal Pharmacology Biochemistry and Behavior has found that cannabis brain damage may reduce the brain damage associated with long-term, heavy alcohol consumption.

According to researchers, “the current study aimed to advance the preclinical development of transdermal delivery of cannabidiol (CBD) for the treatment of alcohol-induced neurodegeneration.”

For the study, rat models were treated with two forms of administered cannabidiol (a compound of cannabis), through a transdermal gel, and an intraperitoneal injection.

Researchers found that a gel which consisted of 5% cannabidiol “resulted in a 48.8% reduction in neurodegeneration in the entorhinal cortex”, which “trended to statistical significance.”

Researchers studied the results of a gel which contained 2.5% cannabidiol, and an injection, and found “similar magnitudes of neuroprotection following both routes of administration”.

Researchers conclude that ; “These results demonstrate the feasibility of using CBD transdermal delivery systems for the treatment of alcohol-induced neurodegeneration.”

The study was conducted by researchers at the Department of Pharmaceutical Sciences for the University of Kentucky, and the University of Maryland.

- TheJointBlog

Un message, un commentaire ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Soutenir par un don