• Lettre d'information :

  • ENCOD

    Bulletin Encod 146  16 janvier

    LE BULLETIN D'ENCOD SUR LES POLITIQUES DES DROGUES EN EUROPE JANVIER 2018 Bonne année à tous ! Une année supplémentaire de guerre contre les usagers de drogues est derrière nous ! Bien que la guerre...

    Encod Bulletin 145  1er décembre 2017

    LE BULLETIN D'ENCOD SUR LES POLITIQUES DES DROGUES EN EUROPE DÉCEMBRE 2017 Le forum Européen de l'ibogaïne s'est déroulé du 8 au 10 septembre 2017 à Vienne. La conférence a réuni bon nombre des...

    Bulletin ENCOD 144  1er novembre 2017

    LE BULLETIN D'ENCOD SUR LES POLITIQUES DES DROGUES EN EUROPE Novembre 2017 La situation du cannabis en Italie est très confuse, en bonne partie parce que les discussions autour d'une possible...

  • Chanvre & Libertés

    Cannabidiol : la molécule versatile (via Project CBD)  18 février

    L'histoire du cannabidiol ou CBD, ses interactions avec le THC, les découvertes scientifiques qui lui sont propres et la manière dont cette molécule est en train de révolutionner le destin du...

    En 2017, les jeunes de 17 ans consomment moins de cannabis !  7 février

    Les enquêtes ESCAPAD ont été mise en place à partir de l'année 2000 par l'Observatoire Français des drogues et des toxicomanies (OFDT) en partenariat avec la Direction du service national (DSN). Elles...

    En 2017, les jeunes de 17 ans consomment moins de cannabis !  7 février

    Les enquêtes ESCAPAD ont été mise en place à partir de l'année 2000 par l'Observatoire Français des drogues et des toxicomanies (OFDT) en partenariat avec la Direction du service national (DSN). Elles...

  • Union Francophone pour les Cannabinoïdes en Médecine

    Bulletin IACM du 11 Février 2018  13 février

    Science/Homme: La consommation de cannabis n’est pas associée à des effets négatifs sur la respiration La consommation de cannabis n’est pas associée à des risques accrus de maladies respiratoires....

    Bulletin IACM du 28 Janvier 2018  29 janvier

    Science/Homme: L’usage du cannabis protège contre les maladies alcooliques du foie L’usage de cannabis protège les consommateurs d’alcool contre les conséquences négatives de celui-ci sur le foie, y...

    Bulletin IACM du 13 Janvier 2018  15 janvier

    États-Unis: Une décision du Département de la Justice menace les patients qui utilisent du cannabis à des fins médicinales conformément aux lois de l’État Le 4 janvier, le Département américain de la...

Menu

Accueil > Actualités

BULLETIN ENCOD N°61 - Plus proche de la vérité

BULLETIN de l’ENCOD sur la politique des drogues en Europe

N° 61 MARS 2010

Plus proche de la vérité

Du 8 eu 12 mars 2010, la Commission Drogues et Narcotiques des Nations unies tiendra son assemblée annuelle à Vienne, afin d’évaluer la stratégie actuelle en application pour le contrôle international des stupéfiants. Le but de cette stratégie adoptée par cette institution est de réduire la production, le commerce et la demande de drogues illicites. La vérité est qu’il n’y a aucun résultats positifs découlant de cette stratégie.

Le 23 février 2010, au cours d’une audience publique sur la politique européenne en matière de drogues, co-organisée par l’ENCOD et le Parlement européen, M. Carel Edwards, le chef de l’unité de coordination « Drogues » de la Commission européenne a déclaré que : « la répression ne marche pas. Nous en savons assez maintenant pour tirer cette conclusion. »

Depuis Mars 2009, la Commission européenne dispose d’un rapport sur l’impact des politiques en matière de drogues sur le marché mondial des drogues illicites de 1998 à 2007. Ce rapport expose la conclusion suivante : les politiques actuelles en matière de drogues, basées sur la prohibition, ont échouée pour diminuer l’offre et la demande de substances « sous contrôle » et sont la cause de dégâts pour des individus et la société toute entière.

Une délégation de l’ENCOD sera présente lors de cette réunion onusienne, afin de rappeler aux membres des délégations qu’ils sont à Vienne pour protéger leurs concitoyens de certains dangers, pas pour les exposer à ces dangers.

Le 4 mars, les membres de l’ENCOD organiseront des manifestations face aux ambassades de Malaisie, simultanément à Paris et Londres. Ce même jour une lettre ouverte adressée au gouvernement malais sera publiée dans la presse écrite malaise pour demander de stopper immédiatement l’application de la peine de mort à l’encontre des personnes qui commettent une infraction relative aux stupéfiants.

La vérité de la position que nous avons adoptée depuis longtemps, celle qui consiste à expliquer que la prohibition est une véritable menace pour la société, devient aussi évidente à comprendre que le fait que le soleil se lève chaque jour. La prohibition des drogues débouche sur des profits colossaux, qui perturbent l’économie, alimentent les circuits de corruption des autorités et renflouent les groupes armés. La prohibition est à l’origine et renforce l’exclusion et le stress des individus.

Le budget total des dépenses publiques à l’oeuvre pour maintenir la prohibition, à l’échelle de l’Union européenne est estimé (grossièrement) à 40 milliards d’euros, ce qui équivaut à 80 euros par citoyen européen. En ces temps de crises financières et économiques, nous ne pouvons plus longtemps supporter de telles dépenses, pour une politique qui démontre clairement qu’elle n’entraîne aucun résultat positif, mais au contraire génère des problèmes et cause des dégâts pour des millions d’individus.

Le rapport Reuter -Trautmann expose aussi ces vérités là. Ceux qui acceptent les preuves scientifiques ne peuvent plus longtemps refuser de reconnaître que la prohibition des drogues est une théorie inepte. Un cadre légal de production et distribution des drogues est la seule voie raisonnable et efficace pour diminuer les problèmes causés, de porter un coup au crime organisé et de récolter des ressources fiscales qui pourraient être directement employées pour les programmes de santé, d’éducation et d’aides sociales.
La question n’est plus « et si », mais « quand » ? Pour accélérer la sortie de la prohibition, nous devons poursuivre avec détermination deux objectifs : discréditer le régime prohibitionniste pour s’assurer qu’il ne renaîtra pas de ses cendres, et encourager ceux et celles qui souhaitent voir une autre politique en matière de drogues à s’exprimer pour demander ce changement.
Quand donc le « bon sens commun » guidera l’univers de la politique en matière de drogues, et le monde en général ?
Suivez cette histoire dans le prochain bulletin de l’ENCOD.

Par Joep Oomen, avec la précieuse aide de Peter Webster

Un message, un commentaire ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Soutenir par un don