• Lettre d'information :

  • ENCOD

    Bulletin Encod 146  16 janvier

    LE BULLETIN D'ENCOD SUR LES POLITIQUES DES DROGUES EN EUROPE JANVIER 2018 Bonne année à tous ! Une année supplémentaire de guerre contre les usagers de drogues est derrière nous ! Bien que la guerre...

    Encod Bulletin 145  1er décembre 2017

    LE BULLETIN D'ENCOD SUR LES POLITIQUES DES DROGUES EN EUROPE DÉCEMBRE 2017 Le forum Européen de l'ibogaïne s'est déroulé du 8 au 10 septembre 2017 à Vienne. La conférence a réuni bon nombre des...

    Bulletin ENCOD 144  1er novembre 2017

    LE BULLETIN D'ENCOD SUR LES POLITIQUES DES DROGUES EN EUROPE Novembre 2017 La situation du cannabis en Italie est très confuse, en bonne partie parce que les discussions autour d'une possible...

  • Chanvre & Libertés

    Cannabidiol : la molécule versatile (via Project CBD)  18 février

    L'histoire du cannabidiol ou CBD, ses interactions avec le THC, les découvertes scientifiques qui lui sont propres et la manière dont cette molécule est en train de révolutionner le destin du...

    En 2017, les jeunes de 17 ans consomment moins de cannabis !  7 février

    Les enquêtes ESCAPAD ont été mise en place à partir de l'année 2000 par l'Observatoire Français des drogues et des toxicomanies (OFDT) en partenariat avec la Direction du service national (DSN). Elles...

    En 2017, les jeunes de 17 ans consomment moins de cannabis !  7 février

    Les enquêtes ESCAPAD ont été mise en place à partir de l'année 2000 par l'Observatoire Français des drogues et des toxicomanies (OFDT) en partenariat avec la Direction du service national (DSN). Elles...

  • Union Francophone pour les Cannabinoïdes en Médecine

    Bulletin IACM du 11 Février 2018  13 février

    Science/Homme: La consommation de cannabis n’est pas associée à des effets négatifs sur la respiration La consommation de cannabis n’est pas associée à des risques accrus de maladies respiratoires....

    Bulletin IACM du 28 Janvier 2018  29 janvier

    Science/Homme: L’usage du cannabis protège contre les maladies alcooliques du foie L’usage de cannabis protège les consommateurs d’alcool contre les conséquences négatives de celui-ci sur le foie, y...

    Bulletin IACM du 13 Janvier 2018  15 janvier

    États-Unis: Une décision du Département de la Justice menace les patients qui utilisent du cannabis à des fins médicinales conformément aux lois de l’État Le 4 janvier, le Département américain de la...

Menu

Accueil > Communiqués

Communiqué N°27 (Partie 2) : Conclusions de l’université d’automne

2010 : année du cannabis !

Lundi 2 novembre 2009

L’université d’automne de Cannabis Sans Frontières - Mouvement pour les Libertés s’est tenue le dernier Weed-end d’octobre, espace Gérard Leblond Valiergue à Paris.

En ouverture de leurs travaux, les membres du collectif ont reçu la visite d’une délégation de l’ENCOD – la Coalition européenne pour des politiques justes et efficaces en matière de drogues –, en la personne de son coordinateur, M. Joep Oomen, accompagné d’une représentante de la communauté bolivienne en Europe. Chargés de sachets de feuilles de coca offerts par le Parlement bolivien, ils ont explicités les propositions du président Evo Moralès, afin de sensibiliser l’opinion publique internationale, en vue d’une légalisation de la feuille de coca à l’échelle mondiale.

Quant à la feuille de coca, Cannabis Sans Frontières propose la désobéissance civile comme réponse à sa prohibition inepte. Consommer ou commercer des feuilles de coca ou des dérivés cosmétiques ou alimentaires de celles-ci, ne peut être prohibé, mais doit au contraire être encouragé, dans une démarche de commerce équitable vis-à-vis des peuples andins.

A cette occasion, le collectif Cannabis Sans Frontières a formalisé son engagement d’être l’organe de représentation d’ENCOD en France.

Par ailleurs, pour développer son réseau au niveau international, Cannabis Sans Frontières enregistre la volonté affirmée de contacts locaux en Amérique latine (Bolivie, Colombie, Equateur, Mexique, Venezuela...) de constituer le réseau Cannabis Sin Fronteras. Dans l’espace francophone, Cannabis Sans Frontières dispose de représentants en Belgique, en Suisse, et au Canada (Québec). De manière générale, Cannabis Sans Frontières se propose comme objectif la création d’un réseau international pour contester la légitimité de la prohibition des drogues et combattre les innombrables atteintes aux libertés qui se commettent, entre autres, sous le couvert de la guerre aux drogues.

Afin de renforcer le mouvement international en faveur de la légalisation, Cannabis Sans Frontières appelle à l’organisation de la Marche Mondiale du Cannabis, le 1er mai partout en France, et le 8 mai « tou-te-s à Paris-Bastille » pour la libération.

Sur le front de la « guerre à la drogue », Cannabis Sans Frontières exige toujours la libération de Chakib El Khayari au Maroc, prisonnier de conscience, condamné pour avoir dénoncé les désordres causés par la prohibition du haschisch et proposé des solutions en vue de sa légalisation. Nous dénonçons également l’incarcération de Michael Blanc en Indonésie, celle de Dana Beal aux Etats-Unis, et l’extradition prochaine de Marc Emery, leader du Marijuana party, du Canada vers les Etats-Unis...

Rendre hommage à l’un des fondateurs de la revue Cañamo – et son principal animateur –, Gaspard Fraga, décédé il y a peu, nous a permis de mesurer le gouffre qu’il peut y avoir entre une des meilleurs revues au monde, en Espagne, et la situation catastrophique d’un pays, la France, où la police intervient dans les librairies pour dissuader les librairies d’exposer des livres, pourtant non interdits, dès lors qu’ils parlent de cannabis.

En mémoire de tous les morts de la guerre aux drogues, les participants ont clôturé cette session se terminant le jour de la Toussaint en se rendant au Père Lachaise, près de la tombe sévèrement gardée de Jim Morrison.

Enfin, Cannabis Sans Frontières a annoncé son intention d’ouvrir le chantier de réflexion sur la réforme des lois, en prenant l’initiative d’une commission d’enquête citoyenne (CEC) chargée d’élaborer des propositions concrètes en vue d’en finir avec les dispositions qui sévissent en France depuis quarante ans, exactement depuis la loi du 31 décembre 1970.
2010, "année du cannabis", devrait être consacrée à ce travail d’élaboration. [Voir à ce sujet notre communiqué n°27 (partie 1)]

Lors de cette université d’automne, les membres du collectifs Cannabis Sans Frontières réunis à cette occasion, ont décidé de soutenir la création d’un réseau de soutien aux malades atteints de pathologies lourdes qui se soignant au cannabis sont exposés aux tracasseries et à la répression policière. Ainsi, pour la première fois en France, est lancé un club compassionnel, sous le nom de "Secours vert". [Voir à ce sujet le communiqué n°27 (partie 1)]

En outre, Cannabis Sans Frontières confirme sa décision de déposer une liste pour les Régionales dans la région Rhône Alpes, et partout où cela sera possible.

L’université d’hiver de Cannabis Sans Frontières, qui se tiendra à Lyon du 15 au 17 Janvier 2010, marquera le départ de la campagne.

Il est temps d’en finir avec des lois répressives, inefficaces et nuisibles.

Contact Presse : Farid / 06 14 81 56 79

Pour lire la Partie 1

Voir en ligne : Pour lire la Partie 1

1 COMMENTAIRE

  1. luc leger

    Bonjour à tous,
    je trouve ca vraiment important la demarche de Evo Morales je m’y suis interressé quand j’ais su que la feuille de coca n’etait pas malsaine car j’en ai commandé de Bolivie et c’est vrai que c’est vraiment bon à tout point de vu et c’est vraiment important de le dire aux gens qui ne connaissent pas vu ce que l’on peut en penser à cause des trafic de drogue qu’on met dans le meme panier alors que le commerce de la feuille de coca est la seul facon de lutter contre les trafics de derivés chimiques.De plus son commerce ferai vraiment du bien sur la santé de l’europe quand on vois le nombre d’acoutumés au tabac, au café, à l’alcool et aux antidepresseurs en France déjà et les pays voisins et quand on sais que la coca ne rend pas du tout dependant quand elle est consommer normalement, je pense qu’il est temps d’avancer d’un grand pas si simplement par l’information ca serai la solution à de nombreux problemes autant economique que sur la santé et ca serai l’occasion de levé le voil..Enfin voilà tout ca pour dire que aujourd’hui je vois que ca voudrai bouger à ce sujet et si je pouvais signé une petition apportant mon opinion de citoyen à ce sujet je le ferai vonlontier car je prefereé voir nos enfants et nos descendants conssommer la coca plutot que l’alcool le café ou la cocaine ou le tabac à forte dose alors que la coca apporte que de bonnes choses saines..Merci de me tenir informer et quoi faire dans ma situation et merci à cannabis sans frontiere d’exister et de montrer aux gens qu’une plantes comme le cannabis ou la coca à des propriétés naturel et medicinales saines et que quant ces plantes sont bien utilisés elles ne font que du bien dans nos vie et nos sociétés, voilà merci à tous et n’esitez pas à prendre contact avec moi j’aimerai soutenir le mouvement.
    Amicalemnt
    Luc Leger

Un message, un commentaire ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Soutenir par un don