• Lettre d'information :

  • ENCOD

    Bulletin Encod 147  13 mars

    LE BULLETIN D'ENCOD SUR LES POLITIQUES DES DROGUES EN EUROPE MARS 2018 Regards vides, visages effrayés. C'est ce à quoi j'ai fini par m'attendre chaque fois que je parle à une personne n'ayant...

    Bulletin Encod 146  16 janvier

    LE BULLETIN D'ENCOD SUR LES POLITIQUES DES DROGUES EN EUROPE JANVIER 2018 Bonne année à tous ! Une année supplémentaire de guerre contre les usagers de drogues est derrière nous ! Bien que la guerre...

    Encod Bulletin 145  1er décembre 2017

    LE BULLETIN D'ENCOD SUR LES POLITIQUES DES DROGUES EN EUROPE DÉCEMBRE 2017 Le forum Européen de l'ibogaïne s'est déroulé du 8 au 10 septembre 2017 à Vienne. La conférence a réuni bon nombre des...

  • Chanvre & Libertés

    8èmes journées nationales de la Fédération Addiction  16 avril

    En tant qu’association en faveur d’une meilleure politique de gestion des drogues, NORML France est affiliée depuis plusieurs années à la Fédération Addiction, ceci nous permet de faire entendre le...

    Pétition – Cannabis : L’amende ne changera rien, il faut réguler d’urgence...  25 mars

    Le 17 mars 2018, NORML France a lancé une pétition à l'attention d'Emmanuel MACRON, Président de la République, et de Nicole BELLOUBET, Ministre de la Justice. Une semaine plus tard, ce texte a déjà...

    Premier week-end de formation NORML France  24 mars

    Une première pour notre association, avec l'inauguration de nos sessions de formation aux éléments de plaidoyer de NORML France. Une bonne façon d'expérimenter une nouvelle façon d'organiser des...

  • Union Francophone pour les Cannabinoïdes en Médecine

    Bulletin IACM du 09 Mai 2018  11 mai

    Science/Homme: L’usage de cannabis réduit la mortalité chez les patients brûlés Dans une étude portant sur 3299 patients brûlés, l’usage de cannabis était associé à une mortalité plus faible et à des...

    Bulletin IACM du 22 Avril 2018  23 avril

    Science/Homme: Selon deux études la légalisation du cannabis à usage médical est associée à une réduction des prescriptions d’opioïdes La mise en œuvre des lois sur le cannabis médical aux États-Unis est...

    Bulletin IACM du 07 Avril 2018  14 avril

    Science/Homme: La consommation de cannabis a été associée à une réduction de la mortalité suite aux chirurgies orthopédiques Sur un large échantillon de 9,5 millions de patients américains, qui ont subi...

Menu

Accueil > Paroles Libres

Vive la capitulation sympa et festive, déguisée en progrès social pour leur faire lâcher prise.

Focus sur un des idéologues de la "guerre à la drogue", un criminologue français influent, Xavier Raufer qui officie souvent dans les organes de l’extrême-droite et qui n’hésite pas à pourfendre et attaquer les "gauchistes, bien pensants, laxistes"... Un ennemi déclaré du cannabis et de la légalisation, une tête-pensante de la répression version sarko lepenible...

Il y a un an, dans la revue Valeurs actuelles, fer de lance de la pensée béton armée de la droite réactionnaire, il concluait à propos d’un potentiel ou hypothétique "tsunami du cannabis légal" :

“Or ces arguments ne tiennent pas. Car voici des décennies et une bonne fois
pour toutes, les tenaces mâchoires, les puissants crocs mafieux se sont
refermés sur les drogues. Toutes les drogues. Et ce n’est pas une capitulation
sympa et festive, travestie en progrès social, qui leur fera lâcher prise.”

Etrangement, le journal de la droite-extrême a raccourci le texte original, ainsi dans sa version papier on lira la phrase amputé de ces mots "et une bonne fois pour toutes, les tenaces mâchoires" :

"Or ces arguments ne tiennent pas. Car voici des décennies que de puissants crocs mafieux se sont
refermés sur les drogues. Toutes les drogues. Et ce n’est pas une capitulation
sympa et festive, travestie en progrès social, qui leur fera lâcher prise."

Pourquoi donc supprimer "une bonne fois pour toutes" ? Est-ce à dire que le journal modère l’acharnement aveugle du croisé de la lutte contre le cannabis, en supprimant cette expression péremptoire, irréversible ? Ce serait une bonne nouvelle, que même à Valeurs actuelles, les fondements de la prohibition ne semblent pas immuables, que cette politique au caractère totalitaire peut maintenant trembler sur ses bases face au vent de réforme qui se lève...

Il y a d’autres coupes amusantes dans son texte, seulement on se focalisera sur la modification du titre. Initialement, on le voit, M. Raufer est un mollah prohibitionniste qui voit le mal partout... Lui envisageait "cannabis légal : le tsunami approche", une manière de clairement indiquer le côté irréversible de la vague de réformes risquant de tout emporter sur son passage... tandis que le journal d’opinions fascistoïdes aura préféré rester sur sa ligne en fustigeant et stigmatisant "les amis du cannabis".

Un an plus tard, et à quelques mois des élections générales en France, on peut le dire : jamais la dépénalisation de l’usage de drogues et la légalisation du cannabis n’auront autant été discutées, ce qui permet au débat d’avancer et d’envisager des perspectives réalistes pour lutter contre les conséquences négatives de la prohibition. On voit aussi que l’avis de l’opinion publique semble évolué positivement en faveur d’une dépénalisation.

Histoire d’en finir avec les sornettes de M. Raufer, rassurons-le : Nous parions que le cannabis sera bientôt légal en France... Alors faisons en sorte que pour lui et ses amis prohibitionnistes, leur "capitulation soit sympa et festive" et qu’ils n’aient pas à subir en retour la vengeance des millions d’individus qui ont eu à souffrir de cet absolutisme. Agissons pour que la légalisation même "déguisée en progrès social, leur fera lâcher prise" pour enfin éradiquer la corruption et toutes les organisations criminelles profitant de cette politique prohibitionniste.

Voir en ligne : La preuve ici (et ce n’est pas de gaieté de coeur qu’on propose ce lien)

Un message, un commentaire ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Soutenir par un don