• Lettre d'information :

  • ENCOD

    Bulletin Encod 147  13 mars

    LE BULLETIN D'ENCOD SUR LES POLITIQUES DES DROGUES EN EUROPE MARS 2018 Regards vides, visages effrayés. C'est ce à quoi j'ai fini par m'attendre chaque fois que je parle à une personne n'ayant...

    Bulletin Encod 146  16 janvier

    LE BULLETIN D'ENCOD SUR LES POLITIQUES DES DROGUES EN EUROPE JANVIER 2018 Bonne année à tous ! Une année supplémentaire de guerre contre les usagers de drogues est derrière nous ! Bien que la guerre...

    Encod Bulletin 145  1er décembre 2017

    LE BULLETIN D'ENCOD SUR LES POLITIQUES DES DROGUES EN EUROPE DÉCEMBRE 2017 Le forum Européen de l'ibogaïne s'est déroulé du 8 au 10 septembre 2017 à Vienne. La conférence a réuni bon nombre des...

  • Chanvre & Libertés

    Communiqué : Les cannabinoïdes peuvent soulager plus de 276 000 patients, le...  25 mai

    A la suite de l’intervention de Madame la Ministre Agnès Buzyn ce jeudi 24 mai 2018, trois des principales associations françaises engagées pour une évolution des lois en matière de drogues...

    8èmes journées nationales de la Fédération Addiction  16 avril

    En tant qu’association en faveur d’une meilleure politique de gestion des drogues, NORML France est affiliée depuis plusieurs années à la Fédération Addiction, ceci nous permet de faire entendre le...

    Pétition – Cannabis : L’amende ne changera rien, il faut réguler d’urgence...  25 mars

    Le 17 mars 2018, NORML France a lancé une pétition à l'attention d'Emmanuel MACRON, Président de la République, et de Nicole BELLOUBET, Ministre de la Justice. Une semaine plus tard, ce texte a déjà...

  • Union Francophone pour les Cannabinoïdes en Médecine

    Sans titre  25 mai

    Quelques jours avant la conférence internationale de l’UFCM à Paris qui aura lieu en Sorbonne, à la Faculté de Médecine, Madame la Ministre Agnès Buzyn ce 24 mai, trois des principales associations...

    Bulletin IACM du 20 Mai 2018  22 mai

    Zimbabwe: Le gouvernement délivre des licences pour cultiver du cannabis à des fins médicales Les Zimbabwéens peuvent maintenant demander des licences pour cultiver du cannabis à des fins médicales...

    Bulletin IACM du 09 Mai 2018  11 mai

    Science/Homme: L’usage de cannabis réduit la mortalité chez les patients brûlés Dans une étude portant sur 3299 patients brûlés, l’usage de cannabis était associé à une mortalité plus faible et à des...

Menu

Accueil > Elections > Farid 2012 > Propositions politiques > Abrogation des lois racistes et sécuritaires

TACTIKOLLECTIF & ZEBDA présentent "POS, PLan d’Occupation du Sol", les 8, 9 et 10 décembre 2011...

Centre Musical Barbara
Asso Tactikollectif

En 2011, après sept années d’absence, le groupe Zebda se reforme et reprend la route. L’association Tactikollectif, intiment liée à l’aventure Zebda, a choisi de l’accompagner sur quelques dates, en proposant les 8, 9 et 10 décembre au Centre Musical Fleury Goutte d’Or, une série de rencontres, projections et spectacles, autour de la mémoire de l’immigration et des quartiers populaires.

EN RESUME :

Jeudi 8 décembre
18h | Entrée Libre | Rencontre "Les vieux migrants dans la tourmete"
20h30 | Concert de Zebda (1ère partie Enz) | Complet

Vendredi 9 décembre
14h | Réservé aux collégien-ne-s | « Racontages » | Lecture de Magyd Cherfi
18h | Entrée Libre | Projection « Mouss et Hakim, Origines Contrôlées »
19h | Entrée Libre | AOC, rencontre chantée avec Mouss et Hakim
20h30 | Concert de Zebda (1ère partie Kalash) | Complet

Samedi 10 décembre
16h | Entrée Libre | Rencontre-débat « Barbès la rebelle »
18h | Entrée libre | Apéro-concert avec Rachid Benallaoua
20h30 | Concert de Zebda | Complet

Retrouvez toutes les infos ICI : http://www.tactikollectif.org/#/art...

EDITO :

Nous sommes depuis 25 ans dans un contexte où la question de l‘immigration, en lien avec les quartiers, est centrale dans la vie politique française, virant parfois à l‘obsession… L’association Tactikollectif est mobilisée depuis plusieurs années sur les questions de patrimoine politique et culturel de l’immigration. Elle l’est aussi sur le vécu et les aspirations des habitant-e-s des quartiers populaires, en s’inscrivant dans un réseau d’associations issues des quartiers et de l’immigration (notamment le Forum Social des Quartiers Populaires). A travers ces problématiques, il s’agit de dire le rapport à la société française, à sa mémoire collective et à son histoire ; et de dire bien sûr la place que l’on y occupe.

Les 8, 9 et 10 décembre 2011, au Centre Musical Fleury Goutte d’Or, il s’agit, autour du thème "Mémoire des expressions sociales et culturelles dans les quartiers populaires", de proposer un espace où puissent se rapprocher habitant-e-s, militant-e-s, artistes, acteurs culturels. Contrairement à ce que certains se plaisent à penser, nous ne sommes pas dans un désert politique et culturel, et la force de ces expériences, qui ne datent pas d’hier, contribuent aujourd’hui au renouvellement des formes politiques, et des solidarités.

PROGRAMME DETAILLE

Jeudi 8 décembre

18h | Entrée Libre

Rencontre-débat « Les vieux migrants vivent dans la tourmente » Avec Moncef Labadi (Café Social), Ali El Baz (ATMF), et Salah Amokrane (Tactikollectif).

Des vieux migrants sont traqués. C’est une chasse sans merci à laquelle se livrent les contrôleurs de la CNAV, de la MSA de la CAF et de la CPAM, sans oublier les agents des impôts. Des contrôles discriminatoires et des pratiques brutales, d’ailleurs fermement dénoncés par la HALDE, dans une délibération du 10 mars 2010. Leur cible de choix : les vieux migrants bénéficiaires ou éligibles à l’Allocation Solidarité Personne Agée (ASPA). En effet, ces retraités "navettent" entre ici et là-bas, méconnaissent leurs droits et ne savent pas se défendre face à une administration qui les maltraite souvent. Une situation qui a conduit, des collectifs, des associations et des militants des droits de l’Homme à se mobiliser pour dénoncer cette chasse aveugle et exiger respect et dignité pour ces anciens travailleurs immigrés devenus des boucs émissaires. Pour bon nombre d’entre eux, avec moins de 700 euros mensuels, survivre et faire vivre la famille est un exercice de renoncement : il leur faut se passer des soins élémentaires, se priver, se murer dans un silence résigné et "s’invisibiliser". Les vieux migrants seraient-ils des fraudeurs ? Que dire alors des droits à jamais perdus à cause d’employeurs peu scrupuleux, qui n’ont pas déclaré des années de cotisation ? Pour ces vieux migrants aujourd’hui retraités, pouvoir repartir au pays afin de renouer avec la famille, s’offrir un peu de répit et s’entourer des leurs est un droit. Pouvoir revenir et retrouver leurs soignants et leurs repères est aussi l’expression d’un droit inaliénable. Une liberté non-négociable, car la seule qui leur reste.

20h30 | Complet

Concert de Zebda | 1ère partie Enz (Hip Hop)

Vendredi 9 décembre

14h | Réservé aux collégien-ne-s.

« Racontages » | Lecture de Magyd Cherfi

Une série de textes à l’eau de Cologne et au persil dont il nous fait la lecture, et qui en disent moins sur lui que lui sur vous. Textes issus de ses ouvrages "Livret de Famille" et la "Trempe", ou une chronique d’un parcours de vie dans les quartiers nord de Toulouse.

Plus d’informations auprès du Centre Fleury Goutte d’Or.

18h | Entrée Libre

Projection « Mouss et Hakim, Origines Contrôlées »

En présence des réalisateurs, Samia Chala et Thierry Leclère.

Mouss et Hakim, chanteurs du groupe Zebda, ont lancé une expérience, un nouveau groupe et même un festival, appelé « Origines Contrôlées », visant à reprendre les chansons de l’immigration algérienne que leurs parents écoutaient en les remettant au goût du jour. Les musiciens transmettent leur héritage culturel à un large public venant de tous les horizons et qui se rassemblent autour de valeurs universelles. Les Toulousains ont réussi là où beaucoup de politiques, d’intellectuels ou même d’artistes ont échoué : ils arrivent à faire connaître et aimer la culture immigrée des parents, celle de la première génération, grâce à leur musique. Avec Mouss et Hakim, l’histoire de l’immigration n’est plus un discours, encore moins un « problème ». Le film s’interroge sur la transmission de l’héritage culturel des parents et sur le passage de témoin entre générations.

19h | Entrée Libre

AOC, rencontre chantée avec Mouss et Hakim

20h30 | Complet

Concert de Zebda | 1ère partie Kalash (Rock ‘n rap)

Samedi 10 décembre

16h | Entrée Libre

Rencontre-débat « Barbès la rebelle »

Animé par Tarek Kawtari, avec Farid Taalba (chercheur et auteur), Chérif Cherfi, Mokless et Ahmed KOMA de la Scred Connexion, Ali El Baz (ATMF), Hedi CHENCHABI (Association AIDDA).

Barbes est un quartier populaire connu pour sa population bigarrée. S’y sont succédées des vagues d’immigration, des quatre coins du monde. Ses habitants sont catalogués dans la rubrique des faits divers comme des fauteurs de troubles ou potentiel problème. Pourtant, ce quartier a une âme, une histoire, et une longue tradition de création culturelle, politique et sociale. Derrière l’image d’un quartier « voyou », d’un quartier de « clando » et de trafics en tout genre, existe une mémoire, une histoire de mobilisations, de luttes qui ont contribués à l’émergence d’une parole politique de l’immigration et des banlieues. Cette rencontre reviendra sur trois périodes qui ont marquées l’histoire de ce quartier au fil de trois générations.

18h | Entrée libre

Apéro-concert avec Rachid Benallaoua

20h30 | Complet

Concert de Zebda

Durant trois jours :

Fil Rouge « Orchestre maison », Le Bal d’Origines, emmené par Rachid Benallaoua, mandole du groupe « Origines Contrôlées » accompagné d’un orchestre réunissant des musiciens et chanteurs toulousains, ouvre ses portes à un répertoire de standards du style Chaabi (populaire en arabe), né dans les ruelles d’Alger au début du XXe siècle, et nous invite à partager autour de ce patrimoine commun.

Exposition sur l’histoire du quartier Barbès, explorant trois périodes : les années 50, les années 70, les années 2000 ; à travers le regard des militants de la cause immigrée de Barbes.

Cette exposition provient des fonds personnels ou associatif de M. Farid TAALBA, M Cherif CHERFI, ATMF, AIDDA ainsi que de la bibliothèque municipale du XVIIIéme arrondissement.

Voir en ligne : http://farid2012.org/spip.php?article48

Un message, un commentaire ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Soutenir par un don