• Lettre d'information :

  • ENCOD

    Bulletin Encod 147  13 mars

    LE BULLETIN D'ENCOD SUR LES POLITIQUES DES DROGUES EN EUROPE MARS 2018 Regards vides, visages effrayés. C'est ce à quoi j'ai fini par m'attendre chaque fois que je parle à une personne n'ayant...

    Bulletin Encod 146  16 janvier

    LE BULLETIN D'ENCOD SUR LES POLITIQUES DES DROGUES EN EUROPE JANVIER 2018 Bonne année à tous ! Une année supplémentaire de guerre contre les usagers de drogues est derrière nous ! Bien que la guerre...

    Encod Bulletin 145  1er décembre 2017

    LE BULLETIN D'ENCOD SUR LES POLITIQUES DES DROGUES EN EUROPE DÉCEMBRE 2017 Le forum Européen de l'ibogaïne s'est déroulé du 8 au 10 septembre 2017 à Vienne. La conférence a réuni bon nombre des...

  • Chanvre & Libertés

    8èmes journées nationales de la Fédération Addiction  16 avril

    En tant qu’association en faveur d’une meilleure politique de gestion des drogues, NORML France est affiliée depuis plusieurs années à la Fédération Addiction, ceci nous permet de faire entendre le...

    Pétition – Cannabis : L’amende ne changera rien, il faut réguler d’urgence...  25 mars

    Le 17 mars 2018, NORML France a lancé une pétition à l'attention d'Emmanuel MACRON, Président de la République, et de Nicole BELLOUBET, Ministre de la Justice. Une semaine plus tard, ce texte a déjà...

    Premier week-end de formation NORML France  24 mars

    Une première pour notre association, avec l'inauguration de nos sessions de formation aux éléments de plaidoyer de NORML France. Une bonne façon d'expérimenter une nouvelle façon d'organiser des...

  • Union Francophone pour les Cannabinoïdes en Médecine

    Bulletin IACM du 07 Avril 2018  14 avril

    Science/Homme: La consommation de cannabis a été associée à une réduction de la mortalité suite aux chirurgies orthopédiques Sur un large échantillon de 9,5 millions de patients américains, qui ont subi...

    Bulletin IACM du 28 Mars 2018  14 avril

    Europe: L’Union Européenne appelle les États membres à trouver des alternatives aux sanctions coercitives pour les consommateurs de drogue En Juillet 2017, le Conseil de Justice et des Affaires...

    Bulletin IACM du 13 Mars 2018  19 mars

    IACM: Le Programme des Ambassadeurs est ouvert aux candidatures Au nom du Comité du Réseau de l’IACM, nous sommes heureux d’annoncer que le Programme des Ambassadeurs de l’IACM a été relancé. Le but...

Menu

Accueil > Paroles Libres

Savoir dire NON

Quand un slogan antidrogue justifie ou explique l’affaire Woerth / Bettencourt en cache

Depuis un mois, suite aux révélations du contenu des enregistrements pirates du majordome de l’héritière de l’empire L’Oréal par le site Médiapart, puis les "nouveaux rebondissements" quasi quotidiens qui semblent démontrer que ces affaires dépassent le simple complot médiatico-politique aux méthodes "fascistes" si l’on s’en tient aux déclarations des agents sarkoziens.

Ce n’est pas seulement l’opposition au système Sarkozy qui s’exprime pour défendre l’état de droit, ce n’est pas seulement le Parti Socialiste revanchard qui demande la transparence, ou des "gauchistes" en mal d’amalgames scandaleux qui souhaitent que ces affaires en tiroir soient jugées un jour... Si elles le sont effectivement, tant les affaires scandaleuses se succèdent avec souvent cet air de déjà vu - "on ne saura jamais la vérité" !

De l’Angolagate au Karachigate, de la participation française au génocide des tutsi au Rwanda en 1994 à la présence de TOTAL en Birmanie, une même sensation de crimes qui s’accumulent dans l’indifférence...

Il est toujours temps de dire "non". C’est à l’opinion publique, au peuple de la République française qui ne peut supporter davantage d’être le dindon de la farce d’une élite corrompue qu’il convient de le manifester. En tout cas, les éditoriaux dans la presse étrangère semblent sans ambigüité : La France serait donc définitivement une république bananière, où au plus haut niveau de l’état règne un tel sentiment d’impunité que même les basses évidences populaires répugnent à accepter.

Il faut savoir dire NON

Regardez partout, cherchez bien quand une seule fois -dans les politiques gouvernementales et les discours publics-, les usagers de drogues illicites auraient été considérés comme des citoyens à part entière. Regardez, cherchez : mis à part des prises de parole courageuses de responsables de terrain ou celle de membres d’une association venant en aide aux toxicomanes, vous ne trouverez que des mots négatifs pour décrire le quotidien de ces personnes, que des phrases cruelles pour désigner leur mode de vie, que des injonctions aux "contrôles", "à l’assistance", "à l’abstinence".... Bref, pour stigmatiser une population jugée indésirable parce qu’usagère de drogues, on répète qu’il faut "savoir dire non" !

Accros au pognon

Dans ces affaires en poupée russe Woerth / Bettencourt, de l’évasion fiscale à la lutte anti-corruption, de la gestion de fortune à la rigueur budgétaire, de la morale en politique à la vertu de bon sens pour qui voudrait être un digne représentant élu du peuple... Voire une figure de proue de la splendeur nationale !

Que ce soit une multimilliardaire recevant un chèque du Trésor public au titre du "bouclier fiscal", ou celui qu’elle consent à faire pour financer ceux dont elles soutient l’action, cette affaire de "gros sous" pèse lourdement dans le débat politique à l’aune d’une réforme majeure (celle des "retraites" conduite par le ministre mis en cause), sur fond de politique budgétaire rigoureuse et de crise économique...

Que cette embauche eut-été sollicitée ou non, ce trafic d’influences mis à jour est constitué - la démission de Florence Woerth "signe" cette forfaiture-, car il est évident qu’un ministre fustigeant le secret bancaire montrant à la presse un fichier -volé- comportant 3000 noms de comptes bancaires planqués en Suisse, et dans le secret de son alcôve retrouvée une épouse salariée par la première contribuable française pour organiser cette évasion fiscale à Genève... Il y a quand même un bug, non ?

Eric Woerth se trompe, et il trompe le monde en affirmant qu’il n’a pas agit pour que son épouse trouve un emploi, mais qu’il aurait dû la convaincre de ne pas accepter cette nouvelle situation professionnelle... Plus que pour des raisons de cohérence morale, simplement par esprit civique !

Il n’était pas raisonnable d’accepter cette offre d’embauche, même si pour de nombreux français en proie à Pôle Emploi, la question ne se pose jamais dans ces termes, même si tous rêvent d’un "coup de piston". Dans le couple Woerth, accros au pognon ou junkies de l’opulence capitaliste, il semblerait qu’une cure de désintoxication devienne urgente.

+ d’infos :

http://www.tdg.ch/actu/economie/genevagate-menace-bettencourt-woerth-2010-07-01

http://www.tdg.ch/actu/monde/banquier-bettencourt-avocat-genevois-2010-07-08

http://www.slate.fr/story/23901/affaire-bettencourt-woerth-justice-fisc-pour-les-nuls

http://correcteurs.blog.lemonde.fr/2010/07/15/lili-bettencourt-aime-moi/

http://www.maitre-eolas.fr/post/2010/07/02/L-affaire-Bettencourt-et-l-affaire-Woerth#comments

http://www.slate.fr/story/24971/facebook-eric-woerth-bettencourt

http://plus.lefigaro.fr/tag/affaire-bettencourt

http://www.liberation.fr/affaire-bettencourt,99912

http://actualite.nouvelobs.com/Affaire%20Bettencourt/

http://www.lefigaro.fr/actualite-france/2010/07/15/01016-20100715ARTFIG00364-affaire-bettencourt-quatre-personnes-en-garde-a-vue.php

http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2010/07/20/97001-20100720FILWWW00487-claire-thibout-a-recu-400000.php

http://www.lemonde.fr/societe/article/2010/07/20/liliane-bettencourt-aurait-recu-100-millions-d-euros-au-titre-du-bouclier-fiscal_1390345_3224.html#ens_id=1373579

Un message, un commentaire ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Soutenir par un don