Menu

Accueil > Paroles Libres

DESINTOX

Analyse du rapport de l’OFDT "drogues et addictions"

Par Daimonax

Il est parfois bon de lire les documents ou études en entier, émanant de la MILDT ou OFDT, même si parfois c’est lourd, car on peut voir aussi dans quelle mesure les résumés vite faits de la presse (souvent élaborés par l’AFP et repris copiés-collés ensuite), peuvent être porteurs de manipulation de l’opinion.

On a lu par exemple il y a peu que la grande majorité, plus des deux tiers, voire les trois quarts, des Français étaient "contre la dépénalisation du cannabis", et donc qu’il serait suicidaire pour un gouvernement de mettre une telle mesure en œuvre, invitation indirecte aux mouvements antiprohibitionnistes d’abandonner tout espoir, du moins immédiat, d’un quelconque changement, et baisser les bras, abandonner ce combat "perdu d’avance", bref de fermer leur gueule puisque "les Français n’en veulent pas".

Voyons maintenant ce que dit le rapport 2013 "Drogues et addictions" de l’OFDT sur ce sondage (page 50), plus fin en réalité que ce que la presse/AFP en a retenu, et qui finalement dit le contraire :

"... Questionnés en 2013 sur différentes propositions concernant le cannabis, six Français sur dix estiment que l’on pourrait autoriser son usage sous certaines conditions (seulement les usagers majeurs) et l’interdire sous d’autres (avant de conduire ou pour les mineurs), contre trois sur dix..."

OUI, vous avez bien lu, les deux tiers des Français partagent notre opinion dans les grandes lignes pour ce qui concerne la consommation de cannabis !

Et l’OFDT enfonce la clou :

"L’évolution est donc très nette. Cependant, une large majorité de Français continue d’être opposée à la vente libre de cannabis (78 %), proportion qui s’est toutefois un peu effritée puisqu’ils étaient 85 % à partager cette opinion en 2008."

Oui, donc nos idées progressent, même si une majorité reste opposée à la "vente libre" du cannabis, et c’est à partir de ça que l’AFP et ses clients ont retenu de cette enquête : "une très large majorité des Français hostiles à la dépénalisation du cannabis". ou alors on a parlé d’un autre sondage commis par une officine avec des questions biaisées... En tout cas, je crois que sur ce point on puisse faire confiance aux données de l’OFDT.

Autre évolution notable, "philosophique" celle-là, relevée par l’OFDT :

"Une autre évolution semble aller dans le même sens. En effet, bien qu’ils restent minoritaires en 2013, le nombre de Français qui perçoivent l’interdiction du cannabis comme une atteinte à la liberté est en augmentation : 44 % des personnes interrogées sont de cet avis, contre 31 % en 2008."

SOURCE
http://www.ofdt.fr/BDD/publications/docs/da13tra.pdf

Un message, un commentaire ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Soutenir par un don