• Lettre d'information :

  • ENCOD

    Bulletin Encod 147  13 mars

    LE BULLETIN D'ENCOD SUR LES POLITIQUES DES DROGUES EN EUROPE MARS 2018 Regards vides, visages effrayés. C'est ce à quoi j'ai fini par m'attendre chaque fois que je parle à une personne n'ayant...

    Bulletin Encod 146  16 janvier

    LE BULLETIN D'ENCOD SUR LES POLITIQUES DES DROGUES EN EUROPE JANVIER 2018 Bonne année à tous ! Une année supplémentaire de guerre contre les usagers de drogues est derrière nous ! Bien que la guerre...

    Encod Bulletin 145  1er décembre 2017

    LE BULLETIN D'ENCOD SUR LES POLITIQUES DES DROGUES EN EUROPE DÉCEMBRE 2017 Le forum Européen de l'ibogaïne s'est déroulé du 8 au 10 septembre 2017 à Vienne. La conférence a réuni bon nombre des...

  • Chanvre & Libertés

    #FreePrisca Le 21 août prochain, Prisca passe une deuxième fois devant le...  16 août

    Le 21 août sera un jour particulier. En effet, ce mardi, Prisca Dujardin est déférée devant le Tribunal correctionnel de Douai pour usage et production des stupéfiants, en l’occurrence, du cannabis....

    Les yeux dans les verts : Le CBD au travers de la Coupe du Monde...  29 juillet

    Depuis la Coupe du Monde de 1970 (3eme étoile du tee-shirt Brésilien), les pays vainqueurs du championnat de la FIFA observent une croissance économique après leur victoire. En ce jour, les Français...

    Formation NORML France #1, session 1 – Compte-Rendu  28 juillet

    Suite à la formation “prototype” qui a pris place ce printemps à Clisson en Loire-Atlantique, NORML France a repensé toute l’organisation logistique et pédagogique et décidé d’organiser à l’avenir ses...

  • Union Francophone pour les Cannabinoïdes en Médecine

    Bulletin IACM du 14 Août 2018  15 août

    IACM: La revue “Cannabis and Cannabinoid Research” fera une transition vers une publication hybride La revue Cannabis et Cannabinoid Research, partenaire de l’IACM, fera une transition vers un...

    Bulletin IACM du 31 Juillet 2018  7 août

    IACM: Nomination des Ambassadeurs de l’IACM Nous avons établi un réseau plus large qui travaillera à l’unité pour atteindre les objectifs cités dans les statuts des ambassadeurs qui se trouvent dans...

    Bulletin IACM du 29 Juillet 2018  7 août

    Suisse: Le gouvernement a l’intention de faciliter l’accès à l’usage médical du cannabis La Suisse autorise le cannabis de faible puissance avec des concentrations de THC pouvant atteindre jusqu’à 1%,...

Menu

Accueil > Paroles Libres

Savoir dire non

par Bulle et Zeph

Tout d’abord, il y a eu ce qui n’était qu’une banale "histoire de famille"à propos d’un photographe mondain, mais qui grâce aux enregistrements d’un majordome est petit à petit devenu encore une affaire affolant l’état.

Tout a été dit ou presque sur le ministre du budget qui, par l’entremise de sa femme, participe aux évasions fiscales qu’il prétend combattre officiellement, et résout si gentiment les problèmes d’impôts que peuvent avoir ses relations, en dépit du travail de leurs administrateurs fiscaux.

La presse distille, pour ceux qui veulent bien s’en émouvoir, quelques éléments édifiants. Les partis politiques réagissent peu, et très mollement. Ils ont tous plus ou moins barboté dans les même marigots saumâtres.

Le scandale des agissements d’un tel ministre, en charge dans le même temps de la réforme des retraites, qu’il ne conçoit qu’en faisant porter 84 % des surcharges financières à la France d’en bas, ne parait pas suffisant pour réveiller un sens civique déliquescent.

Et après tout le Président de la République garde toute sa confiance à son dévoué serviteur.

Mais il fallait quand même détourner un peu l’attention populaire. Alors, comme à chaque fois, le mythe sécuritaire est ressorti. Il y a bien eu le petit braquage de Grenoble, noblement puni, à grand renfort de RAID, GIGN, BAC, hélicoptère, par l’assassinat de l’auteur pas vraiment professionnel, bien que récidiviste.

Seulement il fallait quelque chose de moins banal. Heureusement, des incidents dans le Loir et Cher ont stimulé l’imagination du gouvernement. Et aussitôt, il s’est penché, n’importe comment, sur le sort des Tziganes. Découvrant tardivement que la plupart sont bien français.

Il convenait de les bannir, ou de les parquer dans les aires construites à cet effet. En oubliant que ces espaces sont les trois-quart du temps confiés à des régies d’exploitation pour rentabiliser, et que leur prix en est donc terriblement dissuasif. Mais il restait les effets d’annonce d’éventuelles radiations de citoyenneté, parfaitement anticonstitutionnelles, que l’on peut toujours brandir pour énerver, et autres manifestations d’un pouvoir "sûr de lui et dominateur", bien que méconnaissant largement les véritables préoccupations de la plupart de ses administrés.

Pourtant cela peut occuper sainement les esprits loin des désordres gouvernementaux.

Et alors, à Cannabis Sans Frontières, nous repensons au fameux slogan martelé jadis par Nancy Reagan : il faut savoir dire non

Il faut savoir dire non, parce que l’on est ministre, aux tentations d’arranger les amis qui contreviennent aux lois que l’on prétend faire respecter, il faut savoir dire non à la répression aveugle et médiatique qui cherche à détourner l’attention des vrais problèmes jamais posés, il faut savoir dire non à l’attrait des démonstrations de pouvoir médiocrement grandiloquentes qui ne font que diviser pour mieux exclure.

De même qu’il faut savoir dire non à l’argent baladeur, quittant l’état français pour mieux y revenir dans la poche de postulants à la présidence, afin de ne pas se retrouver au milieu de bourbiers comme le Karachigate, dire non aux exactions commises par le groupe Total en Birmanie, par lequel un pays subit les lois d’une junte anéantissant toute aspiration de liberté ultra légitime, dire non aux compromissions de toutes sortes dont les conséquences ne sont généralement que profits pour la caste dominante.

Mais il faudrait également savoir dire non à la tentation de retrait dans son petit jardin pour fuir toutes ces écoeurantes histoires, dont les chapitres augmentent chaque jour. Il ne faut pas abandonner toute "résistance de proximité".

Alors, au milieu de ces turpitudes qui nous dépassent, continuons avec une douce et ferme ténacité de dire non à la prohibition inepte. Bien que cela puisse faire connaître les affres de la garde à vue au même titre que le terrorisme ou le crime organisé. Encore une preuve que l’Etat aime entretenir la confusion des genres.

+ d’infos :

http://www.tdg.ch/actu/economie/genevagate-menace-bettencourt-woerth-2010-07-01

http://www.tdg.ch/actu/monde/banquier-bettencourt-avocat-genevois-2010-07-08

http://www.slate.fr/story/23901/affaire-bettencourt-woerth-justice-fisc-pour-les-nuls

http://correcteurs.blog.lemonde.fr/2010/07/15/lili-bettencourt-aime-moi/

http://www.maitre-eolas.fr/post/2010/07/02/L-affaire-Bettencourt-et-l-affaire-Woerth#comments

http://www.slate.fr/story/24971/facebook-eric-woerth-bettencourt

http://plus.lefigaro.fr/tag/affaire-bettencourt

http://www.liberation.fr/affaire-bettencourt,99912

http://actualite.nouvelobs.com/Affaire%20Bettencourt/

http://www.lefigaro.fr/actualite-france/2010/07/15/01016-20100715ARTFIG00364-affaire-bettencourt-quatre-personnes-en-garde-a-vue.php

http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2010/07/20/97001-20100720FILWWW00487-claire-thibout-a-recu-400000.php

http://www.lemonde.fr/societe/article/2010/07/20/liliane-bettencourt-aurait-recu-100-millions-d-euros-au-titre-du-bouclier-fiscal_1390345_3224.html#ens_id=1373579

Un message, un commentaire ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Soutenir par un don