• Lettre d'information :

  • ENCOD

    Bulletin Encod 147  13 mars

    LE BULLETIN D'ENCOD SUR LES POLITIQUES DES DROGUES EN EUROPE MARS 2018 Regards vides, visages effrayés. C'est ce à quoi j'ai fini par m'attendre chaque fois que je parle à une personne n'ayant...

    Bulletin Encod 146  16 janvier

    LE BULLETIN D'ENCOD SUR LES POLITIQUES DES DROGUES EN EUROPE JANVIER 2018 Bonne année à tous ! Une année supplémentaire de guerre contre les usagers de drogues est derrière nous ! Bien que la guerre...

    Encod Bulletin 145  1er décembre 2017

    LE BULLETIN D'ENCOD SUR LES POLITIQUES DES DROGUES EN EUROPE DÉCEMBRE 2017 Le forum Européen de l'ibogaïne s'est déroulé du 8 au 10 septembre 2017 à Vienne. La conférence a réuni bon nombre des...

  • Chanvre & Libertés

    8èmes journées nationales de la Fédération Addiction  16 avril

    En tant qu’association en faveur d’une meilleure politique de gestion des drogues, NORML France est affiliée depuis plusieurs années à la Fédération Addiction, ceci nous permet de faire entendre le...

    Pétition – Cannabis : L’amende ne changera rien, il faut réguler d’urgence...  25 mars

    Le 17 mars 2018, NORML France a lancé une pétition à l'attention d'Emmanuel MACRON, Président de la République, et de Nicole BELLOUBET, Ministre de la Justice. Une semaine plus tard, ce texte a déjà...

    Premier week-end de formation NORML France  24 mars

    Une première pour notre association, avec l'inauguration de nos sessions de formation aux éléments de plaidoyer de NORML France. Une bonne façon d'expérimenter une nouvelle façon d'organiser des...

  • Union Francophone pour les Cannabinoïdes en Médecine

    Bulletin IACM du 09 Mai 2018  11 mai

    Science/Homme: L’usage de cannabis réduit la mortalité chez les patients brûlés Dans une étude portant sur 3299 patients brûlés, l’usage de cannabis était associé à une mortalité plus faible et à des...

    Bulletin IACM du 22 Avril 2018  23 avril

    Science/Homme: Selon deux études la légalisation du cannabis à usage médical est associée à une réduction des prescriptions d’opioïdes La mise en œuvre des lois sur le cannabis médical aux États-Unis est...

    Bulletin IACM du 07 Avril 2018  14 avril

    Science/Homme: La consommation de cannabis a été associée à une réduction de la mortalité suite aux chirurgies orthopédiques Sur un large échantillon de 9,5 millions de patients américains, qui ont subi...

Menu

Accueil > Paroles Libres

Reportage France Info : Le PS réfléchit à une dépénalisation du cannabis.

Reportage de France Info par Mathieu Aron

Face à la hausse du trafic de drogue constatée ces dernières années, faut-il légaliser le cannabis ? Cette question, qui était jusqu’à présent tabou dans la classe politique, ne l’est plus au Parti Socialiste. Un groupe de 10 députés planche sur le sujet. Il devrait rendre ses conclusions fin mai. Et ce groupe pourrait se déclarer favorable à la dépénalisation.

Lettre datée du 30 décembre 2010, entre le Préfet de Seine-Saint-Denis et le maire de Sevran. Le Préfet y indique notamment qu’un seul des points de trafic de la ville rapporterait 30 000 euros par jour.

Fumer un joint est aujourd’hui un délit passible d’un an d’emprisonnement. La répression existe : 120 000 usagers de cannabis sont interpellés chaque année. Toute une gamme de sanction est appliquée, mais les peines de prison ferme sont rares, 2000 à 3000 seulement.

Les partisans d’une dépénalisation de l’usage de cannabis (le trafic continuerait d’être sévèrement poursuivi) avance un argument choc : c’est la prohibition qui génère le trafic. Un trafic colossal qui mine littéralement des quartiers entiers de villes de banlieues.

Stéphane Gatignon est le maire de Sevran en Seine Saint Denis. Il dénonce l’existence d’une incroyable économie parallèle : "100 000 petits dealers gagnent de 800 à 1400 euros par mois grâce au trafic de cannabis".

Les gains du trafic de drogue sont estimés en France à deux milliards. Rien qu’à Sevran, le deal opère dans une douzaine de halls d’immeubles, des "pas de porte qui peuvent s’avérer fort rentables, ils dégagent un chiffre d’affaire de 30 000 euros pas jour ". Pour lutter contre ce fléau, Stéphane Gatignon souhaite donc que l’usage de cannabis soit dépénalisé et que la production, l’importation et la vente soient contrôlées par l’Etat.
La dépénalisaton du cannabis fait débat au PS, un groupe de travail planche sur la question.

Stéphane Gatignon est le maire de Sevran en Seine Saint Denis. (5’25")

Daniel Vaillant partage le même avis. L’ancien ministre de l’Intérieur et député du 18ème arrondissement de Paris dirige un groupe de travail d’une dizaine de députés socialistes. Il veut faire évoluer les esprits au sein du PS. Il établit un parallèle entre cannabis et alcool.

Daniel Vaillant, ancien ministre de l’Intérieur et député du 18ème arrondissement de Paris. (2’50")

Cependant, cette position est loin d’être partagée par tous les socialistes. Il y a d’abord ceux qui sont d’accord pour évoluer, mais pas pour aller aussi loin. Ainsi Jean Jacques Urvoas, un député breton, le "monsieur sécurité" du PS. Il est contre la dépénalisation, mais il préconise que l’usage de cannabis ne soit plus passible d’une peine de prison, mais seulement d’une contravention.

Jean Jacques Urvoas, un député breton, le monsieur sécurité du PS. Il est pour une contravention à la place de la peine de prison. (0’33")

Cette idée d’une contravention est aujourd’hui discutée, voire approuvée par certains syndicats de policiers. Mais au PS il y aussi ceux, nombreux, qui ne veulent entendre parler ni de contravention, ni de dépénalisation. Comme le maire d’Évry Manuel Valls.

Manuels Valls, le maire d’Évry. Il ne veut pas entendre parler de dépénalisation. (0’32")

En tous cas, le débat est ouvert, et il devrait en être question lors des primaires socialistes.

Matthieu Aron

Voir en ligne : Le site de France Info pour entendre les interventions des responsables politiques interrogés.

Un message, un commentaire ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Soutenir par un don