Menu

Accueil > Forums

On a besoin de vous

fibromyalgie

Bonjour à toutes et à tous.

Cela fait depuis plusieurs dizaines d’années que ma marraine souffre de fibromyalgie (voir le lien).
Je ne peux plus la voir comme çà ! C’est une personne qui à toujours fais pour les autres malgré ces douleurs continues.
Aujourd’hui elle essaye de réduire au maximum sa consommation de morphine car son jugement et son humeur dévie de plus en plus.

Etant consommateur de cannabis je me suis renseigné sur les bienfaits que cette plante pouvait lui apporter.
Les messages sont multiples mais pas toujours très "professionnel" j’aurais donc voulu avoir des renseignements sur cette thérapie.
Quel plante utiliser (Sativa/Indica) ? J’ai entendu parler de la "medecin man" est-elle réellement plus thérapeutique que les autres ?
Je prends certain risque pour moi, je n’aurais donc aucun remord d’en prendre pour elle !

On parle aussi de plus en plus de "coffe-shop solidaire" sur le modèle espagnol, où l’on pourrait trouver du cannabis thérapeutique.

Voilà j’attends vos réponses avec impatience car mon espoir que la médecine conventionnelle la sauve à considérablement réduit, voir disparue.

Merci d’avance à tous.

Voir en ligne : fibromyalgie

2 COMMENTAIRES

  1. terrebaleine@gmail.com

    Bonjour,

    Ce message date de trois ans, mais j’aimerais partager ce que je sais à ce sujet. Déjà, en cherchant sur Internet les mots-clés "fibromyalgie et cannabis", vous verrez qu’il y a plusieurs nouveaux articles qui soutiennent la valeur du cannabis comme traitement de cette pathologie.

    En mai dernier, lors de la marche qui a eu lieu à Paris, j’étais présente par hasard là où se réunissaient les marcheurs après avoir déambulé dans les rues. J’ai pu parler avec une dame rencontrée là, âgée de plus de 60 ans, qui était venue du Nord pour appuyer les activistes et soutenir l’utilisation du cannabis pour traiter les symptômes de la fibromyalgie. Elle m’a raconté qu’elle arrive à contrôler son état en vaporisant la plante et qu’elle a pu, après plusieurs années d’auto-culture, mettre au point une souche parfaite pour obtenir l’effet voulu. Grâce à ce traitement, elle peut mener une vie active. Son amie qui n’utilise que les médicaments allopathiques, au nombre de 22 par jour, est devenue accro à ces drogues pharmaceutiques — elle a essayé d’arrêter et a connu des symptômes si graves qu’elle a dû se résoudre à poursuivre avec cette médication.

    Pour l’instant, c’est ce à quoi doivent se résoudre les personnes malades qui trouvent enfin un soulagement avec le cannabis : rester dans l’illégalité, prendre le risque d’être un jour pénalisés, pendant que les traitements conventionnels "légaux" n’apportent qu’une mince aide. Ce n’est pas eux qui sont les criminels, mais le système qui les empêche d’accéder à cette solution simple, efficace et sans danger. Il est temps que la réalité prenne le dessus sur le collier de mensonges que les autorités et les médias nous servent depuis des décennies. Cet interdit est d’autant plus dommageable qu’il nuit à l’étude de cette plante dont les vertus les plus puissantes sont encore à découvrir par-delà la consommation sous forme fumée. Sous forme de légume, cru dans des jus, ou sous forme d’huile (de cannabis, et non de chanvre sans THC), son potentiel est immense est nous ne sommes encore qu’à le découvrir. Voir à ce sujet notamment les références à Rick Simpson et le traitement du cancer.

    Il ne serait pas surprenant que des études sérieuses démontrent qu’un traitement à l’aide de cannabis consommé sous les formes décrites ci-haut permettrait non seulement de réduire les symptômes, mais de guérir les personnes souffrant notamment de fibromyalgie.

    Combien de personnes souffrent et meurent inutilement, en France et ailleurs, alors que des solutions existent ? Et le cannabis, bien que l’une des plus importantes, n’est qu’une parmi bien d’autres qui sont supprimées par l’industrie médicale.

    Vivement que cette plante soit libérée, libérant ainsi bien des humains... et pour plusieurs raisons, en plus du potentiel médical, et c’est déjà énorme !

    Merci pour ce que vous faites, Cannabis sans frontières !
    Je suis surprise d’ailleurs que vous ne fonctionniez pas sur la base d’adhésions, vous pourriez ainsi vous assurer un financement plus régulier.

  2. munoz025

    Bonsoir Mme et Mr
    Moi je suis Mr Alain MUNOZ. Je suis de nationalité française, ma capacité de prêter va jusqu’à 1.000 000 € par particulier. Vu les nombreuses arnaques qui existe aujourd’hui dans le prêt entre particulier, je vous informe que beaucoup de précautions ont été prise afin d’assurer et garantie les personnes qui font les demandes de prêt.Mon taux d’intérêt est unique et il est non négociable, fixé à 2% sur la valeur total demandé. J’aimerais aussi vous demander de faire très attention aux offres venant d’Afrique (Côte d’Ivoire, Bénin et autres…), car presque toutes les personnes avec qui j’entre en contact ont déjà été victime d’arnaque.Ces arnaques ont tellement pris de l’ampleur à tel point que même les chaînes de télévision en parlent (M6, et autre chaîne d’Afrique)Mon offre est sérieuse, vous pourriez vous en rendre compte à travers la procédure qui est la procédure légale d’octroi de prêt entre particulier.De grâce j’aimerais être contacté par des personnes sérieuses, étant en mesure de rembourser les prêts. Les remboursements débutent 3 mois après que les fonds soit viré.Si vous êtes intéressé, alors n’hésitez à me contacter sur mon mail qui est : alainmunoz025@gmail.com

Un message, un commentaire ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?