Menu

Accueil > Agenda

Psychédéliques : un renouveau scientifique salutaire

Tandis que deux événements internationaux se tiendront au mois d’octobre, au Brésil et en République Tchèque, un très bon article publié par High Times fait le point sur le renouveau des psychédéliques.

Ce Week End, alors que Paris vivra sa Nuit Blanche, pour la première fois en Europe à Prague, la capitale de la République Tchèque accueillera plus d’une soixantaine d’intervenants venus du monde entier pour partager leurs recherches et connaissances des psychédéliques.

Pendant 3 jours, au cours de deux tables rondes parallèles, de nombreux sujets seront abordés pour traiter la diversité des usages de psychédéliques, la question de la guerre ou de la paix à l’égard des drogues, ainsi que les perspectives futures liées à l’utilisation des psychédéliques.

Pour s’inscrire et participer à cette conférence : http://beyondpsychedelics.cz/

****

Dans ce formidable article publié par la revue US High Times, Natalie Lyla Ginsberg explicite les nombreux enjeux actuels à l’égard de l’utilisation des psychédéliques dans le traitement de certaines pathologies et les découvertes prometteuses issues des recherches principalement financées par des organismes privés, telle MAPS (Association pour l’étude multidisciplinaire des psychédéliques).

Des enjeux qui rejaillissent notamment à l’ONU, où dans la déclaration adoptée lors du sommet sur les problèmes liés aux drogues en avril 2016, il est clairement stipulé entre autres recommandations contradictoires qu’il est "nécessaire de faire la lumière sur les usages potentiels des nouvelles substances psychoactives tant sur le plan médical que scientifique".
Natalie Lyla Ginsberg relève finalement que la tendance est plutôt positive, comme par exemple ce soutien du gouvernement Tchèque qui finance des recherches sur l’utilisation bénéfique des psychédéliques, et notamment l’imagerie cérébrale de l’action de la psilocybine".

Pour lire l’article de Natalie Lyla Ginsberg dans la revue High Times :

The UN outcome document addresses psychedelics in three significant, if somewhat contradictory, ways : (1) by seeking to protect their “historic, indigenous” use ; (2) by attempting to eliminate their recreational use through the continued criminalization of new psychoactive substances as well as all non-indigenous use ; and (3) by recognizing the need to assess “the potential uses of new psychoactive substances for medical and scientific purposes.”

However, many member states do not accord protection to “historic, indigenous” use ; only a few, including Jamaica and Bolivia, have implemented such measures. Similarly, although scientific and medical research is protected, very few member states facilitate research into these substances. The Czech Republic is a notable exception : The government recently appointed a working group dedicated to investigating the therapeutic benefits of psychedelics and is also funding psilocybin neuroimaging research.

Despite these small steps forward, the “menace” posed by so-called “new psychoactive substances” (NPS) was a favorite topic across the board. The tone of these discussions, which is unfortunately reflected in the outcome document, was eerily reminiscent of the Drug War’s hysteria-driven rhetoric.

****

Pour la deuxième année consécutive, la conférence Mondiale de l’Ayahuasca se tiendra au Brésil du 17 au 22 octobre 2016.

Cliquez ICI pour connaitre le programme, s’inscrire et participer : http://www.ayaconference.com/

IIª Conferencia Mundial de la Ayahuasca - Rio Branco - Brasil 17-22Oct

www.ayaconference.com

https://www.facebook.com/ayaconference/

@AyaConference

Voir en ligne : http://beyondpsychedelics.cz/

Un message, un commentaire ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Soutenir par un don