Menu

Guerre à la drogue : les associations affirment que la répression est un échec

Demain, à Vienne, pas moins de 52 pays se retrouvent pour discuter de la politique mondiale des drogues - basée essentiellement sur la répression à l’échelle planétaire. Alors que 26 Etats ont décidé de légaliser les stupéfiants, la France continue elle à pénaliser non seulement le trafic mais aussi la simple consommation de drogues. 

D’après les associations qui accompagnent les toxicomanes, cela nuit à l’accès aux soins et à la prévention. 

Tara Schlegel s’est rendue dans le CAARUD des Halles, à Paris. Un centre d’accompagnement à la réduction des risques, que lui a d’abord fait visiter Manon Latcha, la coordinatrice de l’association AIDES.


Soutenir par un don