Menu

Accueil > Paroles Libres

Cannabis : Une solution pour la Tunisie

Des milliers d’emplois, euphorie boursière, l’or vert a déjà fait ses premiers milliardaires.Le cannabis va être le marché majeur des grandes puissances dans les prochaines années. L’impact de la légalisation sur l’économie américaine se chiffre, pour l’année 2016, entre 16 et 18 milliards de dollars. En 2017, il a atteint 26,8 à 35,2 milliards de dollars et à l’horizon 2021, il pourrait arriver jusqu’à 68,4 milliards de dollars, selon des estimations réalisées par Marijuana Business Daily.

Un an après la légalisation du cannabis en Californie : La légalisation devrait permettre d’absorber plus de la moitié du marché noir, estimé à 13 milliards de dollars. D’après une estimation du cabinet d’analyse spécialisé GreenWave Advisors le marché pourrait atteindre plus de cinq milliards de dollars cette année, rien qu’en Californie. Et selon une autre étude du cabinet d’analyse Arcview, les ventes légales pourraient même générer près de six milliards de dollars d’ici à 2021.

Le gouvernement israélien finance cette filière promise à un bel avenir. Le marché mondial devrait atteindre 50 milliards de dollars en 2025.

Pendant longtemps le cannabis a été diabolisé par les politiques et on l’a figé dans l’image de la drogue des délinquants. Le cannabis avec tous ses dérivés a été réduit à un seul mot : Zatla. Le cannabis est composé de plus de 500 substances différentes, dont :

- Le tétrahydrocannabinol (THC) ;

- Le cannabidiol (CBD).

Il y a une grande différence entre THC et CBD. Le cannabidiol est une autre molécule du cannabis, mais elle n’a pas exactement le même but. Bien qu’elle ait également un effet sédatif, elle agit à l’encontre du THC pour en limiter les propriétés, notamment en calmant le système nerveux. À un certain taux, le CBD permet de retarder les effets du THC et de les décupler, mais en limitant les risques de « “bad trip” (angoisse et anxiété parfois générées par la consommation de THC).

En d’autres termes, le CBD n’a pas d’effets psychotropes. Il ne rend pas “mgala3”, stone. Le cannabidiol a des vertus thérapeutiques majeures. le CBD a des propriétés antalgiques et anti-inflammatoires, permettant de lutter contre l’anxiété et la dépression, calmant les symptômes de l’épilepsie et de la sclérose en plaques, et agit contre certains troubles psychotiques (comme la schizophrénie).

La Tunisie est par contre un très bon élève en matière de consommation d’alcool, toujours dans les premières places dans le monde. La cirrhose alcoolique, les psychoses alcooliques et les cancers des voies aéro-digestives supérieures (VADS) constituent les trois causes principales de mortalité liées à la consommation excessive d’alcool.

L’alcool joue également un rôle causal dans de nombreux autres décès, et pourtant il est légal, et on passe notre temps à diaboliser des substances qui ne causent aucun dégât.

C’est vrai que la Tunisie n’est pas prête à légaliser le cannabis, mais l’État peut légaliser l’export du cannabis médical, et le produire dans les zones très fertiles comme Siliana, Le Kef, Kasserine ou encore Sidi Bouzid.

Le litre de l’huile de cannabis peut atteindre 1400 euros, le pound de cannabis brut peut atteindre 700 dollars.

Imaginez les énormes sommes d’argent et l’écosystème que la Tunisie peut créer. Moins de marché parallèle, moins de risques causés par la qualité médiocre. Les adolescents auraient plus de mal à trouver du cannabis, l’État aurait le contrôle sur ce marché, bref, une vraie révolution économique. Des milliers d’emplois, des milliards de dinars de taxes, des devises due à la vente, un État qui a plus de resources, et ça rien qu’en exportant le cannabis médical.

Ce business peut rapporter à la Tunisie un point de croissance. Mais, évidemment, on va rater cette occasion, et on se retournera vers ce business quand il sera saturé.

Voir en ligne : Al HuffPost Maghreb

Un message, un commentaire ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Soutenir par un don