Menu

Accueil > Campagnes

Cannabis et Traités internationaux de classification - FAAAT Think & Do tank

Cannabis & international Treaty scheduling • FAAAT think & do tank

Le site de la FAAAT regorge d’informations précieuses, notamment pour tout comprendre à propos des enjeux de la classification du Cannabis sativa L. aux tableaux des Stupéfiants (placés sous contrôle international pour un usage strictement médical ou scientifique)

En novembre 2016, l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) lançait le processus scientifique d’évaluation des usages (et pas seulement médicaux) et des risques potentiels causés par la plante de Cannabis sativa L. et de ses dérivés. La finalité de ce processus conduira l’OMS à faire des recommandations sur la classification la plus appropriée pour le cannabis et ses produits dérivés dans le cadre du contrôle international des stupéfiants.

La classification de tous les stupéfiants repose sur plusieurs critères évaluant leur niveau de dangerosité, qui détermine ainsi le niveau du contrôle international imposé par les traités internationaux et par conséquence les lois nationales qui régulent l’accès à ces "drogues"

L’équipe de la FAAAT aura travaillé sans relâche pour promouvoir une évaluation neutre, exhaustive et indépendante qui reconnaisse et établisse les bases de la connaissances à la fois traditionnelle et issue des recherches contemporaines sur le Cannabis (la plante) et le cannabis(la substance classée comme "drogue").

Relever le défi de cette classification et changer le statut actuel du Cannabis/cannabis dans les tableaux des conventions internationales (jusqu’à présent inclus dans les listes restrictives qui imposent aux pays d’interdire l’usage du cannabis et d’éradiquer la culture de la plante de Cannabis) aura des effets importants dans le monde entier, en ouvrant le champ des possibilités notamment celles de la recherche scientifique, en favorisant l’accès médical et la délivrance de ces produits médicaux à base de cannabis.

Plus largement, cela diminuera la pression à l’encontre des pays qui engagent des politiques réformatrices à l’égard du cannabis, et permettra l’intégration du cannabis dans d’autres domaines comme la Santé, l’Education, l’Economie ou du développement économique.


In November 2016, the World Health Organization (WHO) launched a process of scientific assessment of the uses (not only medical) and potential harms of the plant Cannabis sativa L. and its derivatives. The final outcome of the WHO will be recommendations to place Cannabis and its derivatives in the suitable “Schedules” of the International Drug Control Conventions. These schedules list all controlled drugs by their perceived level of harm and directly impacts the international law and regulation to be applied to the said drug.

Part of the work of our team consisted in promoting a neutral, comprehensive and independent assessment, that recognizes and acknowledges both traditional knowledge and contemporary research on Cannabis (the plant) and cannabis (the “drug”).

Challenging and changing the current place of Cannabis/cannabis within the International Conventions’ Schedules (until now included in the lists binding Countries to prohibit the use of cannabis and to eradicate the cultivation of the Cannabis plant) will have profound effects worldwide, increasing room and opportunities for scientific research, but also medical access and supply. More broadly, it will ease off the pressure against cannabis policy reforms at the country level, and allow cannabis policies to be integrated and linked to national policies on health, education, economy or development.

Voir en ligne : FAAAT think & do tank

Un message, un commentaire ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Soutenir par un don